de Barbara Constantine

cvt_Et-puis-Paulette_3959

1 etoile

Présentation de l'éditeur : 

Ferdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. 
Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s'effondrer. A l'évidence, elle n'a nulle part où aller. Très naturellement, les Lulus ( 6 et 8 ans ) lui suggèrent de l'inviter à la ferme. L'idée le fait sourire. Mais ce n'est pas si simple, certaines choses se font, d'autres pas...
Après une longue nuit de réflexion, il finit tout de même par aller la chercher.
De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s'agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d'enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette....

 

Mon sentiment au sujet de ce roman :

J'hésitais à me lancer dans la lecture de ce roman, et puis Paulette (ma copine Paulette !) m'a dit, si-si, tu peux y aller, il est sympa. Franchement, pour être honnête, j'avoue avoir été déçue. Par le côté beaucoup trop gentillet de l'histoire (pour ne pas dire cucu). Si vous voulez une lecture facile, pleine de bons (très bons !) sentiments, alors oui, ce roman est pour vous.

 

Morceaux choisis :
"Peut-être qu’à force de ne plus se voir, on finit par s’oublier."