mercredi 14 juillet 2010

dernière lecture : l'échappée belle

de Anna Gavalda

GavaldaAnnaL__chappee_belle

Présentation de l'éditeur :
Simon, Garance et Lola, trois frères et soeurs devenus grands (vieux ?), s'enfuient d'un mariage de famille qui s'annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier dans un château perdu au fin fond de la campagne tourangelle. Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s'offrir une dernière vraie belle journée d'enfance volée à leur vie d'adulte.

Mon sentiment au sujet de ce roman :
Regard bienveillant, puisque voilà Anna Gavalda. J'ai lu "ça" très vite, avec plaisir. C'était bon. Mais facile ? Vraiment très court ? Je me suis régalée, voilà ce qui compte...

Morceau choisi :
Les enfants justifient les réunions de famille et nous en consolent.

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


samedi 6 décembre 2008

Dernière lecture

35 kilos d’espoir
Gavalda_Anna_35_kilos_d_espoir
de Anna Gavalda


Résumé :
Grégoire déteste l'école, si fort qu'en sixième il a déjà redoublé deux fois. Le seul endroit qu'il aime, son refuge, c'est le cabanon de son grand-père Léon, avec qui il passe des heures à bricoler.
Quand Grégoire est renvoyé du collège, pourtant, Léon est furieux. II renonce à consoler son petit-fils et lui refuse sa protection. II est temps, peut-être, que Grégoire accepte de grandir...

Commentaires :
Ah… Anna Gavalda… Voilà un auteur que j’affectionne particulièrement ! J’ai tellement aimé ses précédents romans que je n’ai pu m’empêcher de lire celui-ci, même si c'est un roman destiné aux enfants, .
L'histoire est belle, les personnages attendrissants. Décidément, elle n’a pas son pareil pour dire sans artifice les émotions et les sentiments les plus forts. Ce petit conte bourré d'humour, devrait être lu par beaucoup. Je pense en particulier aux instituteurs, mais bien sûr aussi aux enfants. À tous, il pourraît donner envie de s’accrocher, quoi qu’il arrive...

Citation :
"Ils riaient forts, ils étaient bêtes. Mais de la bonne bêtise. De la bêtise de garçon.
Leurs mains étaient belles, avec des petites coupures partout et du cambouis sous les ongles."

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :