mardi 24 avril 2012

dernière lecture : Anticancer - Les gestes quotidiens pour la santé du corps et de l'esprit

de David Servan-Schreiber

Servan-Schreiber David anticancer

¬¬¬¬¬

Présentation de l'éditeur :
Une perspective inédite pour mieux se protéger contre la maladie et optimiser sa santé.
La médecine moderne dépiste et soigne le cancer, mais elle ne tire pas parti des découvertes récentes qui montrent comment mobiliser toutes les ressources naturelles de notre corps.
Trois ans après la première parution de ce livre traduit en 35 langues dans près de cinquante pays, et vendu à plus d'un million d'exemplaires , la thèse principale de David Servan-Schreiber selon laquelle nous pouvons significativement fortifier nos défenses naturelles contre les maladies en général  et le cancer en particulier a été confirmée par de nouvelles études intégrées à cette deuxième édition.
David Servan-Schreiber retrace ici les aventures scientifiques passionnantes qui ont mené à cette nouvelle approche et propose une pratique de prévention et d'accompagnement des traitements classiques avec des résultats constatés par la recherche de pointe pour se construire une biologie anticancer.
Nous pouvons tous agir dans quatre domaines principaux.
Ainsi:
- nous prémunir contre les déséquilibres de l'environnement;
- ajuster notre alimentation;
- mieux réagir au stress dans notre vie;
- établir une relation différente à notre corps.
À la suite de la parution de ce livre, David Servan-Schreiber a reçu un nombre considérable de témoignages. Comme lui-même il y a quelques années, de nombreux lecteurs veulent aujourd'hui renforcer leur potentiel de santé. C'est pour eux qu'il a souhaité cette réédition. Afin que chacun puisse acquérir les armes qui lui permettront de se battre au quotidien contre la maladie. Et surtout, que chacun apprenne à nourrir sa force de vie.

Mon sentiment au sujet de cet ouvrage :
Ce livre devrait faire partie des incontournables. Il nous informe. De façon simple et optimiste. Il préconise les bons gestes, qui restent ceux du bon sens. J'ai bien aimé le ton, et je me suis attachée, au fil de ses écrits, à cet auteur dont on perçoit l'intelligence et l'empathie. Le besoin de partager.

Morceaux choisis :
"Nous avons tous besoin de nous sentir utiles à autrui. C'est une nourriture indispensable de l'âme, dont le manque crée une douleur d'autant plus déchirante que la mort est proche. Une grande partie de ce qu'on appelle la peur de la mort vient de la peur que notre vie n'ait pas eu de sens, que nous ayons vécu en vain, que notre existence n'ait fait une différence pour rien ni personne."
"Une plante qui ne prolifère pas n'est pas une mauvaise herbe".
"Pour dire "je t'aime", les indiens Yanomami en Amazonie disent : "Ya pihi irakema", qui signifie "j'ai été contaminé par ton être" - une partie de toi y vit et y grandit."
"Une des leçons les plus essentielles de la vie : nous sommes tous blessés peu ou prou, et nous avons tous appris à en avoir honte."
"Qu'il s'agisse d'apprendre à se relaxer et à mieux contrôler son esprit, à mieux se nourrir ou à pratiquer une activité physique régulière, le secret, au fond, est de se redonner un moyen d'agir sur sa vie - et sur sa maladie - au lieu de la subir dans la détresse et l'impuissance".

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,