lundi 12 septembre 2011

du marron-sage, aujourd'hui

pourquoi "sage", me direz-vous ?
Parce qu'il a décidé de se marier avec du beige,
couleur dont je vous parlerai peut-être un jour,
mais si bien connue pour sa grande douceur.

(ceci dit, douceur et sagesse vont-elles obligatoirement de pair ?)

2011-101Collier&102BagueLeBruitDesVagues

Collier et bague assorties en pâte polymère


dimanche 11 septembre 2011

il y a marron et marron

donc là, ce sera du marron,
mais jOyEux, le marron (*),
s'il vous plaît !

2011-DSC08400CollierLeBruitDesVagues

Collier et bague assortie en pâte polymère et fils
Une autre vue ici

(*)
Si tu remplace le "o" par un "a", marron devient marran(t).
C'est drôle, non, comme le mot marron, au premier abord d'une tristesse que personne n'oserait remettre en cause, est un mot ludique en soi  : le prononcer deux ou trois fois à la suite (marron-marron-marron) lui donne des airs d'enfant joueur. Il libère l'esprit, allège la respiration. Technique à utiliser sans modération dans vos grands moments de stress..
Un drôle d'énergumène donc, que celui-là !
D'où l'expression :
"la vie est trop courte pour être triste, marrons-nous !" (clic)
(inventée à l'instant par moi-même, c'est dire combien il est parfois préférable de se méfier des mots, même les plus inoffensifs, en apparence...)
A noter, en outre, que le marron est une couleur (ah oui, petite précision, à la base, le marron n'est pas seulement un mot..) qui se marie à merveille avec un tas d'autres couleurs.
Drôle d'énergumène et joyeux luron, donc.

Mais et vous, que vous évoque cette couleur ?

jeudi 8 septembre 2011

rien d'exceptionnel, sinon du vert

(ben oui : le vert, c'est la couleur de l'espoir !)

2011-103CollierLeBruitDesVagues

Collier en pâte polymère,
réalisé avec des restes de pâte

dimanche 4 septembre 2011

exploration

Toute une série de colliers, très différents les uns des autres,
ma préférence allant au premier
(avec toujours le même dilemme : est-ce je le garde ou pas...)

2011_106CollierLeBruitDesVaguesV2

2011_105CollierLeBruitDesVagues

 

2011_107CollierLeBruitDesVagues

Colliers en pâte polymère et perles de rocaille
Technique empruntée à Julie Picarello (via Tewee !)

Voir aussi en boutique

jeudi 1 septembre 2011

le soleil !

Le soleil ?
Il est là :
pile au milieu

2011-100CollierLeBruitDesVagues

Création en pâte polymère

Cette création est disponible en boutique


vendredi 19 août 2011

un jour...

un jour,
n'en doutez pas,
je me pendrai à votre cou.

2011-077CollierLeBruitDesVagues

collier en pâte polymère
(technique du hidden magic et patine acrylique dorée)

dimanche 14 août 2011

une promesse est une promesse

...ou comment confectionner une plaque de pâte à l'effet craquelé

AnnePoncet Le bruit des vagues-DSC07663

Il y a quelques temps déjà, je vous avais montré des saladiers réalisés en terre cuite émaillée (ils sont visibles ici et ).
La terre est un matériau qui m'attire beaucoup, même si je persiste à lui préférer "ma chère pâte fimo", qui me permet des créations plus "fines" et colorées.
Mais de la terre, j'ai retenu deux ou trois techniques, dont celle-ci, craquelée, qui me titillait. Etait-elle applicable ou non à la pâte polymère ?
Une seule manière de le savoir : tenter l'expérience.
Et bien ça marche !

2011-097BagueLeBruitDesVagues

Matériel :
- de la pâte polymère
- un pistolet à chaleur (heat gun), ou, si vous n'en possédez pas, un sèche-cheveux (chaleur max)
- les "couleurs" de votre choix (pastels secs et/ou peinture acrylique et/ou cire à dorer et/ou pearlex (etc)...
- un rouleau

Description des étapes, pas à pas :
étape 1 -
sélectionner une couleur de pâte. Pour ce genre de technique, surtout dans les premiers temps, l'idéal est d'utiliser du "scrap" : des restes de pâte mélangés ensemble. Vous risquez d'être surpris en obtenant de très jolies teintes ! Veillez, pour ça, à ne pas mélanger n'importe quelles couleurs ensemble !
La quantité ? Je dirais, pour votre première expérience, la valeur d'un demi pain de pâte
étape 2 - passer la pâte dans la machine plusieurs fois (cran le plus épais de votre machine) pour obtenir une pâte bien souple
étape 3 - déposer votre plaque de pâte sur un support plat (un endroit qui ne craint pas la chaleur). La pâte peut être déposée en double épaisseur (mettre alors un petit coup de rouleau pour bien assembler les deux morceaux). Au fil de vos expériences, vous adapterez l'épaisseur de la pâte à vos objectifs.
étape 4 - bien faire sécher la surface de la pâte avec le heat gun ou le sèche cheveux. (Attention ! c'est uniquement sur la partie apparente que l'on doit faire sécher)
étape 5 - lorsque la pâte est bien sèche sur le dessus, passer le rouleau pour étirer la pâte devant vous (comme vous le feriez avec une pâte à tarte !) : des craquelures apparaissent horizontalement.
étape 6 - tourner d'un quart de tour la plaque devant vous et passer à nouveau un (ou plusieurs !) coup de rouleau : de nouvelles craquelures apparaissent, dans l'autre sens
étape 7 - Lorsque l'effet de craquelures obtenu vous convient, les faire ressortir avec de la couleur : du bout des doigts, étaler par exemple, de la cire à dorer sur toute la surface de la plaque ou, comme ici, de l'encre Pinata que j'ai laissée sécher, puis de la cire à dorer (très peu)
étape 8 - utilisez cette plaque pour réaliser une création de votre choix
étape 9 - faire cuire selon la procédure habituelle
étape 10 - avec votre lame, vous pouvez légèrement gratter certains endroits des craquelures pour faire apparaître la couleur de base (ça n'est pas obligatoire !)
étape 11 - vernir ou klirer, selon vos goûts (mais à faire pour que les couleurs tiennent bien).

Et oui, voilà tout...
Comme toujours, vous pouvez utiliser des gants si vous voulez éviter les traces de doigts ...moi, je n'y arrive pas !
Expérimentez sur plusieurs couleurs, plusieurs thèmes, plusieurs formes...
(avec, sur votre blog, un lien vers ici pour dire d'où vient l'idée !)

---

Bon bon...
pour le tuto en images, je vous mets en lien un tuto déjà tout fait (...), (Avec copyright...).  
(...On va dire que ça m'aura fait gagner du temps).
https://www.cottagefever.com/Crackled%20Polymer%20Clay.pdf

 

mardi 9 août 2011

un tout petit-petit-petit rayon de soleil

un tout petit-petit-petit rayon de soleil :
on le voit, juste là, dans le reflet de l'empreinte !

2011_065CollierLeBruitDesVagues

Création en pâte polymère

vendredi 15 juillet 2011

surprise...

rentrer de vacances,
ouvrir son journal fétiche,
et découvrir que

Logo_PDP

parle de moi dans l'une de ses pages...
(avec les textes toujours aussi succulents de Gadouille...)

Pour en savoir plus,
cliquez sur
le lien !
mess_merci__ecrit_avec_une_plume_

mardi 5 juillet 2011

drôle de coquillage

 

"On dirait que le bruit de la mer
est l'enveloppe qui contient tout le reste
,
les couleurs, les odeurs.

Si tu regardes longuement le ciel et la mer,
tu finis par croire que ce bruit,
tu le vois."

une citation de Philippe Labro

2011_095BarretteLeBruitDesVagues

barrette en pâte polymère et rocailles

Une création récente
qui ne serait pas encore visible en boutique vous plaît ?
N'hésitez pas à
me contacter


DSC05963

(photo été 2010, dans les Côtes d'Armor)