lundi 16 mai 2011

ce vers quoi l'on marchait

« Il arrive qu'on interrompe une promenade,

oubliant même ce vers quoi l'on marchait,

pour s'arrêter sur le bord de la route

et se laisser absorber totalement par un détail.

Un grain du paysage. Une tache sur la page.

Un rien accroche notre regard et nous disperse soudain aux quatre vents,

nous brise avant de nous reconstruire peu à peu.
Alors la promenade se poursuit,

le temps reprend son cours.

Mais quelque chose est arrivé.

Un papillon nous ébranle, nous fait chanceler,

puis il repart.

Peut-être emporte-t-il dans son vol une infime partie de nous,

notre long regard posé sur ses ailes déployées.

Alors, à la fois plus lourds et plus légers,

nous reprenons notre chemin. »

 

Carole Martinez dans « Le cœur cousu »

64725834_p

Miroir en pâte polymère
(toutes techniques associées)

30 cm X 30 cm environ
(un clic sur la photo pour voir "en grand")

 

Cette création est disponible en boutique.
N'hésitez pas à
me contacter

 

Posté par anne_p à 13:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


samedi 14 mai 2011

cueillette

Ben voilà !
"Ils" se moquent de moi
parce que je suis encore revenue de la plage
avec "des choses" dans mon sac.

Du bois flotté !
Il est beau, non ?

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_Photo2011_DSC07626

Prochain bijou ?
Prochain tableau ?

Prochain rien du tout, peut-être... :
juste l'ébauche d'un rêve,
d'une éphémère projection...

*

**

***

"Pour moi, le rêve est une sauvegarde
contre la monotonie et la médiocrité de l'existence,
le libre délassement de l'imagination créatrice
grâce auquel celle-ci peut entremêler toutes les images de la vie
et rompre, par un joyeux jeu d'enfants,
la perpétuelle solennité de l'adulte.
 

(Une citation de Novalis)

***

**

*

 

France-Inter, dans son émission "Partir avec" donne la parole à un philosophe contemporain, Bertrand Vergely, auteur d'un ouvrage sur l'émerveillement.
Je vous propose de l'écouter avec moi ?
(Vous ne risquez pas grand chose d'essayer, et, promis, son "discours" fait un bien fou...)

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 11 mai 2011

le chant des galets

C'est le chant des galets
qui enseigne la manière de bâtir un mur...

Et quand un galet ne se trouve pas bien dans un mur,
le mur ne se trouve pas bien debout

Une citation de Pierre Jakez Hélias,
dans "les autres et les miens"
Parmi ses romans, "la nuit singulière" m'avait fascinée...
(tandis que je n'ai jamais réussi à finir "le cheval d'orgueil")

2011_070GaletLeBruitDesVagues

J'étais lancée pour la confection des galets,
et j'avais envie de tenter le "faux turquoise"...

Le résultat ? A vous de me le dire !

Galet
Décor pâte polymère
(celui-ci provient du Drac,
un peu trop lisse, la pâte a eu du mal a adhérer...)

Et puis (vous commencez à bien me connaître...),
avec les restes-des restes
(et cette fois vous serez tranquilles :
il n'y en a plus, ne serait-ce qu'une miette) :

2011_071Collier_2011_072BOLeBruitDesVagues

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 8 mai 2011

dernière lecture : Tout le monde est occupé

de Christian Bobin

BobinChrisitanTout_le_monde_est_occupe

Présentation de l'éditeur :
"Je m'appelle Manège, j'ai neuf mois, et je pense quelque chose que je ne sais pas encore dire. Entrer dans ma tête. Mon cerveau est plié en huit comme une nappe de coton. En huit ou en seize. Déplier la nappe, voilà ma pensée de neuf mois : d'une part, les coccinelles n'ont pas bon goût. D'autre part, les ronces brûlent. Enfin les mères volent. Bref, rien que d'ordinaire. Il n'y a que le naturel dans ce monde. Ou si vous voulez, c'est pareil : il n'y aque des miracles dans ce monde."

Mon sentiment au sujet de ce roman :
C'est simple : c'est exactement comme ça que je voudrais aimer, comprendre, dessiner, regarder, dire, faire, écrire, penser, rêver.
Je voulais un livre qui me fasse du bien, et m'aère un peu la tête : je l'ai encore une fois trouvé auprès de Christian Bobin.
Et maintenant... je crois que je vais le relire dans la foulée, et le déguster, au lieu de le dévorer comme je viens de le faire.
Envie de dire "merci, merci, merci". ;)

Morceaux choisis :
"Vivre est si rapide. Il faut bien mettre un peu d'enthousiasme là-dedans, non ?"
"Je n'avais jamais vu un aussi bel homme. Il était seul, et la solitude fait beaucoup pour la beauté".
"Parfois l'amour est si fort qu'il n'y a rien à faire : on peut très bien aller, en toute conscience, vers son malheur".
"Je ne fais pas que chanter : j'écoute aussi la conversation du tilleul avec le vent. Le fou rire des feuilles dans la petite brise du soir est un bon remède contre la mélancolie".

"L'amour prend la pensée et la prend toute".
"Une tribu ce n'est pas n'importe quoi. C'est de la chaleur, du rire, et du temps merveilleusement perdu".
"Les choses qui arrivent dans la vie basculent tôt ou tard dans les livres. Elles y trouvent leur mort et un dernier éclat".
"Pour parler, il ne suffit pas de parler, il faut aussi être entendu".
"Dire la vérité : une toute petite part de la vérité, une miette de vérité - ce genre de miette qui gratte entre la peau et la chemise, qui se faufile entre les draps et détruit le sommeil".

Une belle découverte parallèle
avec un magnifique dessin de Pierre Mornet sur la une du roman.

mornet040 Mornet_2 mornet059

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 6 mai 2011

ce qui compte

On peut chercher tout ce que l'on veut.
A la fin, ce qui compte, c'est seulement ce qu'on trouve !

(une citation de Michel Michaud,
dans "L'amour atomique") 

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_Photo2011_DSC07552 AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_Photo2011_DSC07552_4
AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_Photo2011_DSC07552_3 AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_Photo2011_DSC07552_2

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_Photo2011_DSC07549

Photos avril 2011
(les îles de Lérins : Sainte Marguerite)

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


mardi 3 mai 2011

j'écoute...

"J'écoute la conversation du tilleul avec le vent.
Le fou rire des feuilles dans la petite brise du soir
est un bon remède contre la mélancolie."

(une citation de Christian Bobin
dans "Tout le monde est occupé")

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_DSC07307

photo avril 2011

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 1 mai 2011

le mouvement et l'instant qui passe

Ce que j’aime dans les papillons
c’est le mouvement
et l’instant qui passe
.

 

Une citation d'Emmanuelle Pagano,
dans "L’absence d’oiseaux d’eau"

 

2011_059BrocheLeBruitDesVaguesV1

Broche en pâte polymère

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 30 avril 2011

dernière lecture : L'attrape-rêve

de Xavier-Laurent Petit

Petit_Xavier_Laurent_L_attrape_reves

Présentation de l'éditeur :
Louise vit au bout du monde, tout là-haut, dans une vallée belle et rude dont les rares habitants n'aiment pas se mélanger avec ceux " d'en bas ".
Alors, quand un nouvel élève déboule dans la classe en cours d'année, Louise, comme les autres, pense à une erreur. Non seulement Chems n'est pas de la vallée, mais il est différent, avec ses cheveux longs, la couleur de sa peau, la vieille caravane dans laquelle il vit avec sa mère au milieu des bois... C'est cette différence que Louise trouve attirante. Elle est bien la seule. Pour les autres, comme son père, un étranger n'a rien à faire dans la vallée où le travail manque, où la scierie du coin bat de l'aile.
Louise se sent coupée en deux. Mais Chems va prouver qu'il aime cet endroit comme s'il y était né. Quitte à le défendre au péril de sa vie."

Mon sentiment au sujet de ce roman :
Encore une bonne surprise. Plutôt facile à lire, mais une ambiance très particulière. Une belle parenthèse.

Morceaux choisis :
"Parfois, ce serait bien de faire comme au cinéma, un seconde prise. Et de pouvoir rejouer les scènes de la vraie vie qu'on a un peu ratées".
"Des millions de gens vivent sans lire, mais ce qu'ils ignorent, c'est qu'on vit infiniment plus en lisant".

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 25 avril 2011

c'est pas bien compliqué

Les monosyllabes ont une étrange capacité d'immensité :
mer, nuit, jour, bien, mal, mort, oui, non, dieu.

[Victor Hugo]

 

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_DSC07183

 

Photo avril 2011

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 21 avril 2011

dernière lecture : le baby sitter

de Jean-Philippe Blondel

Blondel__Jean_Philippe_Le_baby_sitter

Présentation de l'éditeur :
Depuis qu'il a choisi d'être baby-sitter pour payer son loyer, Alex croule sous les demandes. Le bouche à oreille fait merveille. Car le jeune étudiant est doué d'un talent rare : il a le chic pour bouleverser l'existence des gens qu'il croise, sans même s'en rendre compte. Un sourire, une parole, un geste, et la vie des parents qu'il dépanne repart dans le bon sens. Alex est précieux, mais il l'ignore. Il faut dire qu'à dix-neuf ans, on a d'autres soucis en tête, des questions sans réponses. L'étudiant aurait bien besoin qu'un Alex déboule dans sa vie...

Mon sentiment au sujet de ce roman :
C'est une lecture sympa. Simple. Trop ?
...Au moment où on se demande ce qui peut encore nous motiver à poursuivre cette lecture, arrive un second tempo, qui rend finalement ce roman plaisant jusqu'au bout. Ce serait vraiment dommage de passer à côté de la fin de l'histoire...

Morceaux choisis :
C'est ça, le truc, avec les mensonges. Sur le coup, c'est jouissif. C'est par la suite que ça se complique.
L'oubli est un facteur important. Il permet aux questions importantes de ne pas être posées.
Il ne faut jamais arrêter de se poser des questions.
Est-ce que c'est si important que ça de mettre un nom sur les sentiments, l'amitié, l'amour, tout se mélange tout le temps, non ?

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,