samedi 10 octobre 2015

sur cette planète

"J'ajouterais enfin que depuis quelques temps,
j'ai découvert qu'il existait
sur cette planète

un être
qui avait le pouvoir de faire paraître les couleurs plus vives,
les choses moins graves,
l'hiver moins rude,
l'insupportable plus supportable,
le beau plus beau,
le laid moins laid,
bref,
de me rendre l'existence plus belle."

Jean-Paul Didierlaurent dans "Le liseur du 6h27"

IMG_20150809_122820

Photo juillet 2015
(Côtes d'armor)

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 12 septembre 2014

ce que vous aimez vraiment

"Laissez-vous être
silencieusement attiré
par la force
de ce que vous aimez vraiment"

Rumi

 

IMG_20140720_145820

Photo juillet 2014
(Bretagne)

 

 

Posté par anne_p à 14:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 15 mars 2014

un cadeau

DSC01819

« Le cheval
est un cadeau de Dieu
à l’homme. »

(Proverbe arabe)

DSC01818

DSC01822

photos mars 2014
(du côté de Paladru..)

Posté par anne_p à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 21 juin 2013

un cadeau

« Le cheval
est un cadeau de Dieu
à l’homme. »

Proverbe arabe 

LeBruitDesVaguesIMG_20130625_203025

Photo juin 2013

***

Un matin de la semaine
tandis que je m'apprêtais à vivre une matinée "ordinaire",
encore toute endormie et ouvrant mes volets,
je vois, dans mon jardin, trois magnifiques chevaux échappés du haras voisin.
L'herbe toute imprégnée de rosée leur est savoureuse à souhait.
Ils sont là, tranquilles, impressionnants et beaux
dans ce jour qui se lève.

Vite, prévenir ma voisine,
et prendre ce splendide moment en photo.

C'était là un cadeau,
exactement comme je les aime...
(merci...)

Posté par anne_p à 22:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 25 mai 2012

comprendre

La joie de contempler et de comprendre,
voilà le langage que me porte la nature ...

[Albert Einstein]

Le bruit des vaguesDSC09995V2

Le bruit des vaguesDSC09977 Le bruit des vaguesDSC09991

Le bruit des vaguesDSC00001 Le bruit des vaguesDSC09998

Le bruit des vaguesDSC09995V3

Photos mai 2012,
au-dessus du lac de Charavines, Isère

(Bilieu, Paladru, Charnècles)

***

Le bruit des vaguesDSC09995

(Vous pouvez cliquer sur les photos pour voir "en grand")

Posté par anne_p à 14:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 22 mai 2012

un souffle de vent

Des choses étranges se produisent parfois...
Une rencontre, une amitié,
un soupir, un souffle de vent
qui suggère de nouvelles aventures dans l'esprit et le cœur...
Le reste vient par lui-même dans l'intimité des mystères du monde...

[Alda Merini]

Le bruit des vagues-P1010047 Le bruit des vagues-DSC07297
Le bruit des vagues-DSC09944 Le bruit des vagues-DSC09948

photos mai 2012
(pour celles du bas)

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 8 novembre 2011

te quiero libertad

Si j'avais un cheval,
sûre !
je le nommerais LiBerTad

Juste (et surtout !) parce que
" Etre heureux à cheval,
c'est être entre terre et ciel,
à une hauteur qui n'existe pas."
[une citation de Jérôme Garcin]

Voilà aussi pourquoi mon cheval est pourvu d'ailes,
qui lui permettent une évasion absolue...

2011-113Broche ChevalLeBruitDesVagues

Création (broche) polymère, avec serti en perles de rocaille
réalisée dans le cadre du challenge sur le thème des chevaux
organisé par le groupe
63301142[1]
et aujourd'hui visible sur
Logo_PDP

 

Enfin, ici, votre (tout petit !) "bonus" (clic)

mardi 16 août 2011

tant d'images...

chagall 1931 EquestrienneJe veux rire, courir, parler, pleurer,
et voir, et croire
et boire, danser,
crier, manger, nager, bondir, désobéir
J'ai pas fini, j'ai pas fini
voler, chanter, partir, repartir
souffrir, aimer
Je l'aime tant, le temps qui reste

(Le temps qui reste, Serge Reggiani)

 

 

Illustration : Equestrienne, Chagall, 1931

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 27 décembre 2010

c'est beau aussi, en blanc...

" La neige est plutôt timide
même si elle prend toute la place,
ce que savent si bien faire les timides. "

Christian Bobin

DSC06695 DSC06533
DSC06707 DSC06704

Photos fin décembre 2010
(la Chartreuse enneigée, depuis la plaine, en Isère)

Posté par anne_p à 22:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 18 septembre 2010

dernière lecture : ker violette

de Karine Fougeray

FougerayKarineKerViolette

Présentation de l'éditeur :
"J'avais trente-cinq ans et je roulais en voiture. À vive allure, en rétrogradant sèchement dans les virages, en mordant la ligne blanche. Il faisait beau mais le temps qu'il faisait importait peu. Il fallait que j'avance.
La route longeait la côte, tournait dans tous les sens. Au deuxième village je suis descendue sur le port et je me suis garée là, dans les odeurs de casiers fraîchement débarqués. On m'a regardée. On m'a dévisagée par-dessous les casquettes, par-dessus les cols des cabans et des vestes de quart. Des hommes ont rivé leurs yeux sur moi parce que je leur étais inconnue et ces regards ne m'ont pas dérangée. Au contraire."
Karine Fougeray est née et vit à Saint-Malo. Son pre­mier recueil de nouvelles, Elle fait les galettes, c'est toute sa vie, est paru en 2005.
À propos des galettes, ils ont dit :
"Karine Fougeray est la petite soeur malouine d'Anna Gavalda. Fêtons-la."
Jérôme Garcin - Le Nouvel Observateur
"Naviguant avec subtilité au bord du drame ou de la nostalgie, Karine Fougeray, par touches délicates, sait dépeindre les petits riens de la vie qui lui donnent tous son sens."

Mon sentiment au sujet de ce roman :
Que tous les amoureux des chevaux lisent ce livre ! C'est un vrai trésor, j'en suis sûre, pour les passionnés...
Et tous les autres, aussi...
Une magnifique histoire : un amour sans réserve pour les chevaux (qui empêche peut-être parfois d'aimer quiconque d'autre...), une enfance brisée, la présence de la mer, la vieillesse, la passion amoureuse, la peinture, la vie en famille, le mensonge, la liberté, des sentiments forts, des paysages sublimes. Bref : la vie !!!
Et puis, quelle belle écriture, aussi !
Certains ont comparé cet auteur à Ana Gavalda. Je ne trouve pas, il y a autre chose : c'est envoûtant. Et beau. Vite, il me faut maintenant trouver un autre roman de Karine Fougeray, histoire d'être sûre d'avoir trouvé là une vrai perle...

Morceaux choisis :
"On ne voit jamais que ce que l'on souhaite réellement voir".
"Les hommes ne passent-ils pas leur vie à chercher quelque chose ?"
"Dans un élan où tout mon être a chaviré vers autre chose, je me suis approchée de chaque tableau et je les ai observés religieusement, les uns après les autres. Je n'ai pensé qu'à une seule chose, une évidence qui m'a transpercée de part en part : cet homme peint des tableaux pour que les hommes nagent dedans."
"Elle va où bon lui semble, la mer. Peu importe du moment qu'elle nous revienne. Parce que tout nous revient. A longeur de temps tout recommence, comme les marées".
"ça veut dire quoi, créer ? ça veut rien dire, couillon, ça veut tout dire. ça signifie être vivant sur la terre. ça veut dire être capable d'extraire de soi des sentiments et de les représenter, ces émotions uniques, parce qu'elles n'appartiennent qu'à toi, mon vieux, et que rien ni personne n'aurait pu prendre ta main et l'exprimer à ta place."
"Il faut accepter le destin. Son destin. Accepter, accepter, voilà le secret d'une vie."

Un passage qui m'a fait rêver :
J'ai roulé pendant encore cinq kilomètres et j'ai atteint le village un peu avant onze heures, au milieu d'une flaque de soleil qui a duré le temps que dure ce genre de miracle ici. Assez longtemps pour qu'une chaumière marron vire dans l'instant au rose bonbon, pour que les collines sombres se muent en pommes vertes. Trop rapidement pour que ma mémoire enregistre les couleurs réelles de ce qui composait le paysage. Tout changeait, tout mouvait, les rayons solaires chutaient subitement du plafond et plantaient leurs étincelantes lames de couteaux au hasard des toitures, des champs, des rues".

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,