samedi 22 août 2009

Carte postale

Beauport01
Près de l'Abbaye de Beauport (Côtes d'Armor)
photo août 2009

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 21 août 2009

Camaïeu

de turquoise et d'ocre,
mes deux couleurs...

Paimpol02 Paimpol03Paimpol04 Paimpol05

Savoureux désordre,
sur le port de Paimpol

Photo août 2009

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 19 août 2009

Découverte

st_servan_lionel_chevalier

Saint Malo s'y prêtait.
Le peintre, au pied de la muraille, maniait son couteau avec art.
Ses tableaux étaient lumineux, sauvages, puissants.
Lionel Chevalier mérite que vous vous penchiez sur son art :
son trait est redoutable, ses tableaux purs et majestueux...

lionel_chevalier lionel_chevalier02

Son site, ici

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 18 août 2009

Carte postale

Paimpol1

La porte d'un hangar, sur le Port, à Paimpol (Côtes d'Armor)
Photo été 2009

Posté par anne_p à 09:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 10 juin 2009

C'est de "bonne" guerre

Après la recette rhônalpine de la Pogne, c'est à ma Bretagne de porter haut et fort ses couleurs ! kouignamannVoici donc l'incontouranble recette du Kouign aman breton (surtout la spécialité du Finistère sud), auquel nul ne saura résister (en tout cas pas moi...).
Petit conseil de dégustation : à savourer les yeux fermés, tiède, et, si possible, à petite dose... 500 g de farine - 250 g de beurre - 200 g de sucre en poudre - 10 g de levure de boulanger - 1 pincée de sel - 1 jaune d'oeuf - un peu d'eau. préchauffer le four, th 6-7 °C - mélanger dans une terrine la farine, le sel, la levure écrasée - pétrir à la main pour obtenir une pâte à pain bien souple - la déposer en boule sur une planche farinée et la laisser reposer sous un torchon 30 mn - étaler cette pâte avec la paume de la main pour obtenir une grande crêpe épaisse (environ 30 cm de diamètre) - y étaler 125 g de beurre, sans aller jusqu'au bord - recouvrir de 70 g de sucre - plier en 4 en soudant les bords arrondis du triangle - laisser reposer 10 mn au frais - aplatir une deuxième fois la pâte - recommencer l'opération (reste de beurre + 70 g de sucre) - replier encore une fois en 4 - laisser reposer 10 mn - aplatir définitivement pour reformer la crêpe de 30 cm de diamètre (épaisseur : 1 à 2 cm) - dorer avec le jaune d'oeuf - saupoudrer le reste de sucre - cuire à four très chaud 30 mn (récupérer le beurre en cours de cuisson et en arroser le gâteau).

Trop mortel ! (commentaire de mes enfants...)

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 17 avril 2009

Cette recette-là, c'est celle de quand j'étais petite.

quatre_quartLa semaine dernière, alors que j'avais confectionné un quatre quart aux pommes pour mes collègues de bureau, la réflexion de l'une d'entre elles m'a fait m'exclamer "mais oui, bien sûr, tu as entièrement raison !...". Elle a juste dit : "ça, c'est un bon gâteau breton". Et effectivement, chez ma grand-mère comme à la maison ou chez mes oncles et tantes, LE gâteau du goûter, c'était le quatre-quart. La raison ? un : il est facile à faire, et deux : y'a du beurre (salé) et des pommes dedans. ingrédients : 3 oeufs moyens + un jaune (soit environ 70 g) - leur poids en farine - leur poids en sucre - leur poids en beurre - 1/2 sachet de levure chimique - le jus de 1 citron - 2 belles pommes. préchauffer le four th 5 - beurrer soigneusement un moule à manqué - déposer le beurre dans un saladier, et le ramollir (sans qu'il soit fondu : juste mou. S'il fond, ça n'est pas dramatique non plus : j'ai testé pour vous, et le gâteau ne se comporte pas trop mal...) au micro-ondes - y verser le sucre et fouetter avec le batteur jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne un peu crémeux - ajouter les oeufs et bien mélanger - ajouter la farine et la levure en une seule fois, mélanger - la pâte doit être parfaitement homogène - ajouter les pommes épluchées et coupées en tout petits morceaux - verser la pâte dans le moule - faire cuire une quarantaine de minutes - laisser tiédir avant de démouler.

Posté par anne_p à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 28 février 2009

La mélodie monotone de la houle

Il s’agit, à partir d’un certain nombre de questions, de se définir en images. Le but est de répondre à chacune d’elle, puis de taper la réponse dans le moteur de recherche d’images de Google, et d’y choisir celle qui nous convient.

Voilà, ce tag, proposé, par Dominique, m'a bien plu : l'idée de m'exprimer via quelques images me séduit toujours...
Ma mosaïque s'intitule "Mélodie monotone de la houle" (pour changer un peu du bruit des vagues, et puis, vous comprendrez plus loin...)

anne_de_bretagne crepes 29_brest_tour_tanguy photo_mer_tempete_005_7814

tabarly_sur_le_pen_duick cidre_fouesnant bretagne_temp_te kouign_aman
PETILLON_7992apprendre les_pieds_sur_terre ressac

Donc, les questions étaient :
1 Quel est ton prénom ?
Anne (...de Bretagne) 
2. Quel est ton mets préféré ?
Les crêpes salées au blé noir, mais attention, hein : avec jambon, beurre, gruyère, éventuellement andouille de guéméné, mais surtout pas de merguez où autres associations bizarroïdes qui, associées à des crêpes, sont de véritables sacrilèges ! Ma grand-mère les faisait cuire sur un pilig directement posé sur le feu, dans la cheminée. Pour la recette, c''est pas bien compliqué, ...mais on pourra en reparler un peu plus tard 
?
3. Quel est le nom de ton école secondaire?
Collège Saint Vincent, à Saint Pierre, Brest (ben quoi ? Les saints, en Bretagne, y'en a à toutes les sauces. Même que certains, t'aurais jamais imaginé qu'ils aient pu exister...)

4. Quelle est ta couleur préférée? Je ne sais plus très bien, mais quand même les tons nuancés de la mer... je dirais turquoise virant vers le vert par temps gris, avec un petit rayon de soleil pour adoucir la teinte
5. Quelle est la célébrité pour laquelle tu craques ?
Eric Tabarly, parce que je me rappelle être allée l'accueillir au port de commerce, à Brest, sur son "Penduick I", après une traversée exceptionnelle, nous avait dit papa. Et même qu'il nous avait donné un autocollant en noir et blanc, avec écrit "penduick", qui signifie "mésange" en breton (en fait, littéralement : "tête noire", Pen duick, nous a expliqué maman) et qu'on avait dare-dare collé à l'arrière de l'Opel, que j'étais désolée qu'on soit obligés de le laisser là quand papa a changé de voiture. De toutes façons, il ne ressemblait plus à rien, il était tout abimé, mais c'est Eric Tabarly lui-même qui nous l'avait donné, alors... ! ...Bref, Tabarly. ...J'avais 10 ans, et je l'aime toujours. J'adorais son regard où se reflétaient des océans tout entiers, et son pull de marin bleu marine tout difforme mais beau quand même. J'aimais l'homme taciturne, le vainqueur silencieux. J'ai acheté un livre qui le raconte, et j'ai hâte de m'y plonger...

6. Ta boisson préférée?
Le cidre, évidemment (...ma préférence pour celui de Fouesnant, du brut, ...va savoir pourquoi), et puis un très bon vin (rouge, bien sûr... Et oui, Bretonne de pure souche !
)
7. Destination de rêve pour des vacances ?
Beuh... la Bretagne, ça vous étonne ? Plutôt les Côtes d'Armor, sauvages comme j'aime...

8. Ton dessert préféré?
Je ne dis jamais non à des profiterolles au chocolat. Mais quand même, si on me propose profiterolles OU Kouign aman, brobablement ma préférence ira au second...
9. Que voulais-tu devenir quand tu serais grande?
Une des choses que j'aurais adoré, c'est illustrer des livres pour enfants, ou, mieux encore, écrire des BD ! Va savoir, peut-être, un jour... (en illustration, j'ai choisi René Pétillon, because un cousin germain à mon père)

10.
Q
u'aimes-tu le plus dans la vie ? Apprendre, progresser, mais, par dessus tout : être entourée de ceux que j'aime.

11. Un mot pour te décrire?
Les pieds sur terre... et la tête dans la lune ! Mais j'aime garder, quoi qu'il arrive, mes deux pieds collés sur le sol...

12. Ton pseudo ?
Le bruit des vagues, parce que je garde de cette façon un ancrage sur une des jolies plages de ma Bretagne, sans nostalgie, juste avec plaisir, et ça me fait du bien : le bruit des vagues m'apaise...

"Grand délice que celui de noyer son regard dans l’immensité du ciel et de la mer !
Solitude, silence, incomparable chasteté de l’azur !
une petite voile frissonnante à l’horizon,
et qui par sa petitesse et son isolement
imite mon irrémédiable existence,
mélodie monotone de la houle,
toutes ces choses pensent par moi,
ou je pense par elles
(car dans la grandeur de la rêverie, le moi se perd vite !) ;
elles pensent, dis-je, mais musicalement et pittoresquement,
sans arguties, sans syllogismes, sans déductions."

Baudelaire


Voilà, quelqu'un d'autre voudrait jouer aussi ?
Vivi ? Cawol ? Fab ? Sof ? Eva ?
Bon, mais seulement si cela vous amuse...

dimanche 11 janvier 2009

Regard paisible

sur ma Bretagne

Alain_Riou
Tableau peint par mon oncle Alain
Peinture acrylique, au pinceau.

Posté par anne_p à 14:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 25 novembre 2008

Et regarder dehors...

depuis ta fenêtre !

meneham_fenetre_village_de_pecheurs

Harmonieuse austérité...
Le petit village de Ménéham, dans le Finistère,
respire l'authenticité,
d'une beauté sauvage et rustique.
Et, si l'on passe derrière les maisons des pêcheurs,
le paysage affiche ces mêmes tons,
mais déclinés alors dans leur incroyable immensité...

fenetre_menham_paysage

Vous voulez participer à cette rubrique ?
La règle du " jeu" est par ici !!!

Photos été 2008

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 31 octobre 2008

Patrimoine naturel

495__Le_cordon_dunaire_de_KerlouanLes dunes de Kerlouan
S'écroulent sous le poids
De l'enfant qui s'amuse
A s'élancer d'en haut
Nul ne songe que chaque saut
Pèse plus de cent kilos
Du sable qui descend
Mais jamais ne remonte…

Pendant que l'enfant joue,
Maman des bleus chardons
Fait pleine collection
Mais, puisque les feuilles piquent
Mieux vaut tout arracher
Car les racines, elles,
Ne sont point agressives
Aux mains manucurées…

Mais, ainsi l'an prochain,
Adieu les fleurs nouvelles
Car l'élément "chardon"
De la bande littorale
Appartiendra au passé
De notre patrimoine…

un texte de Gérard JEZEQUEL
pour illustrer son tableau "Les dunes de Kerlouan"
(un clic sur la photo pour atteindre son site)

Posté par anne_p à 07:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,