mercredi 5 octobre 2011

un jour, si dieu voulait...

Maria Bethânia est une artiste incomparable, je crois.
Si vous ne la connaissez pas encore,
je vous propose de la découvrir avec cette chanson magnifique,

qu'elle interprète aux côtés de Jeanne Moreau

maria-bethania

un clic sur la photo pour écouter "Poema Dos Olhos Da Amada"
mais je vous conseille de la découvrir toute entière...

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 4 octobre 2011

il y a ces questions que je me pose, parfois...

Si on me le demandait,
je dirais que les Peaux- rouges, ils ont plutôt la peau marron.
Les cheveux, les plumes, aussi. Et puis les vêtements, Les parures.
C'est un truc qui m'a toujours intriguée, ça :
pourquoi, dans ces conditions, "Peaux-rouges" !!?
C'est sous la peau, que c'est rouge, non ?

C'est drôle :
c'est cette image là qui est venue s'installer devant mes yeux
quand j'ai posé la dernière perle de mon collier :
il m'a imméditement fait penser aux westerns que je regardais, enfant,
fascinée et tremblante.

Bref-donc : les Peaux-rouges, avec leurs vêtements à franges.

2011-DSC08292CollierLeBruitDesVagues

Création en pâte polymère,
avec broderies et décors en perles de rocaille
réalisée dans le cadre d'un challenge autour de la couleur marron,
organisé par le groupe
63301142[1]
et aujourd'hui visible sur
Logo_PDP

 

Ugh !
CHEF-INDIEN-Carte

C'est un thème qui m'avait déjà inspirée, à une époque,
où j'étais partie d'une cane-cheval (marron, le cheval !)
et que vous pouvez retrouver ici (clic)

Allez donc savoir ce que m'inspirerait un challenge
sur le thème des chevaux !

Pour ce qui est de la couleur marron,
ça oui, je l'aime, à n'en pas douter...
Toutes mes créations "marrons" sont visibles ici (clic)

lundi 3 octobre 2011

le plus beau des trésors

« Quand nous avons de grands trésors sous les yeux,
nous ne nous en apercevons jamais.
Et sais-tu pourquoi ?
Parce que les hommes ne croient pas aux trésors. »
Paulo Coelho (Extrait de L’alchimiste)

arbrefemme

C'est une photo que j'ai trouvée sur le net, si belle
Je crois que je pourrais l'encadrer
(désolée, je n'ai pas trouvé de référence auteur)

***

Elle m'a aussi fait penser à ce texte-ci, d'Alice Fernay dans "Les autres"
que vous connaissez déjà, et que j'aime tant...

" Voilà l'image qu'aujourd'hui j'ai de moi :
je suis un arbre.
Un jour, je l'ai dit résolument : je suis un arbre,
sédentaire par nature, enracinée par l'écheveau de mes affections,
incapable de quitter le premier monde qui me fut donné,
condamnée à rester, plantée,
mais pour autant féconde et tutélaire,
propulsant vers le ciel cent branches portant bourgeons,
dans un mouvement de respiration continue,
dans la joie de désirer,
avec une énergie si immense et vorace
que je la cache pour ne pas être effrayante. "

Posté par anne_p à 20:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 30 septembre 2011

connaissez-vous les spécialités grenobloises ?

Ben j'vais vous dire un truc :
"cueillir" des noix, c'est drôlement sportif !

DSC08486 DSC08499

Qui aurait pu penser qu'un jour moi, la citadine,
bretonne de surcroit,
"gaulerait" un jour des noix !??

DSC08485 DSC08491
DSC08487 DSC08488
DSC08512
DSC08526

Petit reportage/tuto-photos d'une cueillette de franquettes
(les vraies, gros calibres,
"celles-là, c'est des belles", m'a dit mon beau-père...)

***

Photo 1 - Repérer dans l'arbre les noix (j'en vois déjà qui rigolent, ben c'est pas évident, il y a toujours le soleil au mauvais endroit. En plus faut pas se mettre pile dessous, sinon tu te prends les noix sur la tête ...et ça fait mal ! Et puis, les noix, on dirait qu'elles le font exprès, de tomber là où faudrait pas, je veux dire : pile sur ma tête !)
Photo 2 - Penser à venir avec sa brouette, son petit panier, sa "gaule" (c'est juste une branche de saule taillée par les arrières-arrières-arrières grands-parents : "gaule", ça fait mieux, et surtout plus ancien !), sa bouteille d'eau (surtout que cette année, le mois de septembre ressemble à s'y méprendre à un mois de juillet bienveillant !) et, plus particulièrement pour moi : son appareil photo, ses mouchoirs, son ipod... Ah oui, et les gants : essentiels, les gants : sinon tu te retrouves avec les mains noires pendant quelques jours, voire quelques semaines...
Photos 3 et 4 - S'armer de sa plus grande patience d'ange, de ses bras musclés, de sa nuque souple, et attaquer "le champ" courageusement  (bon, heureusement, il est joli, ce champ : le paysage est sympa, les chevaux hennissent juste à côté, il fait soleil, et puis il y a de la bonne musique, des voisins qui font signe en passant, des gens sympas qui cherchent leur route...).
Photos 5 et suivante - Le principe : tu gaules les noix (c'est à dire qu'avec une grand perche, tu les fais tomber par terre). Puis, avec ton petit panier, tu ramasses tout ce que tu viens de faire tomber. Et tu remplis ta brouette.
Ensuite, tu passes à l'arbre suivant.
(Au bout du 75ème arbre, tu as trop chaud, trop soif, trop mal au dos, et puis trop les nerfs d'avoir mis des sandales et pas des bottes, parce que y'a plein de trucs qui piquent, là, trop lourde aussi, la brouette, comment je vais pouvoir la ramener à la maison.)
Et là, miracle, ta fille arrive, avec un grand verre d'eau, porte le panier, ouvre le portail.
Rentrer - maison.
;)

***

Pour de bonnes recettes de gâteaux aux noix,
c'est par ici, ou encore par là (clic)

Posté par anne_p à 23:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 29 septembre 2011

dernière lecture : Pour vous

de Dominique Mainard

MainardDominiquePourVous

Présentation de l'éditeur :
Encore adolescente, Delphine a compris, suite à sa rencontre avec madame Derovitski, une vieille femme qui lui a demandé de passer pour sa fille auprès de ses amies, de quoi les hommes ont besoin : de réconfort, d'illusion, de mensonge même, de tout ce qui peut rendre la vie supportable. Elle a aujourd' hui 35 ans et vit grâce à toutes sortes d'activités qu'elle pratique au sein de 'Pour Vous', l'agence qu'elle a créée ; elle est ainsi tour à tour raconteuse de mensonges, dame de compagnie ou secrétaire, consolatrice d'hommes veufs ou divorcés. 'Pour Vous' est donc un lieu destiné à satisfaire les désirs et à panser les plaies des hommes et des femmes suffisamment fortunés pour y avoir recours. Mais comment peut-on jouer tous les rôles, adopter toutes les identités, sans se perdre ?

Mon sentiment au sujet de ce roman :
Du beau roman... ou comment une femme réapprend (douloureusement) à vivre et à aimer. Magnifiquement écrit.
Un quotidien qui se nourrit d'amour et avance vers le désastre.
Je ne sais trop comment définir tout ceci : vous le conseiller, ou non ? J'ai adoré, mais voilà un roman très particulier, auquel on ne peut rester indifférent. A la fois amère et nourri d'espérances. Etonnant.
Si vous y venez (ou y êtes déjà venu(e), j'aimerais connaître aussi votre avis...

Morceaux choisis :
« Cet homme n'est beau que quand il est heureux ou malheureux, jamais dans l'indifférence. »
« Vous n'en savez rien : c
'est peut-être ça, c'est peut-être tout à fait autre chose. »
« Il existe des choses que l'on ne peut pas dire à voix haute, mais seulement lire ou écrire. »

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 28 septembre 2011

chgloups ! ...Faites des enfants, qu'ils disaient...

(aujourd'hui, mercredi)

"C'est cool...
C'est bientôt le week-end :

je vais pouvoir faire mon lit !"

bebelit2

Posté par anne_p à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 27 septembre 2011

je pense, donc...

"Il y en a qui croient,
il y en a qui doutent,
il y en a qui pensent.

Je suis de ceux qui pensent :
je pense que je crois que je doute."

(une citation de Louis Scutenaire)

AnnePoncet Le bruit des vagues DSC08390

photo septembre 2011

(La photo est bien plus jolie un peu plus grande...
Je vous encourage à cliquer dessus !)

Posté par anne_p à 21:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 26 septembre 2011

dans le cœur, l’esprit, les mains

« La liberté (…),
on ne la trouve pas seulement dans la fuite,
mais dans le cœur, l’esprit, les mains. »

(une citation de Louise Erdrich dans "La malédiction des colombes")

2011-110CollierLeBruitDesVagues

Collier en pâte polymère

dimanche 25 septembre 2011

petite faim ?

"Le bonheur est une petite chose
que l'on grignote, assis par terre,
au soleil."

[une citation de Jean Giraudoux]

Le bruit des vagues-DSC08303

Photo juillet 2011

Posté par anne_p à 19:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 24 septembre 2011

être "in"

2011-109CollierLeBruitDesVagues

Création en pâte polymère laquée et fils.

 ***

J'ai lu ça quelque part :
en ce moment, le truc à la mode,
serait d'offrir un "shooting photo" à Madame.

On tente la version "by ourself" (rustique et champêtre) ?

DSC08454

(beuh...)
je préfère laisser la place
à quelqu'un de plus joueur (...et photogénique) que moi...

LeBruitDesVagues-DSC08473
bon, là, on n'y voit franchement rien !
Le collier, tu te rappelles :
le but reste quand même de mettre le collier en valeur !

LeBruitDesVagues-DSC08473 3
Ah oui, beaucoup mieux !
Et avec le sourire ?

LeBruitDesVagues-DSC08473 2

Bon,
je crois que nous avons toutes les deux quelques progrès à faire
si nous voulons être sélectionnées comme mannequins officiels
pour promouvoir les créations "Le bruit des vagues".
Disons que j'ai plus d'espoir pour Mathilde que pour moi...

***

Si vous voulez voir des bijoux "artisanaux"
magnifiquement mis en scène,
c'est par ici (clic).