mercredi 3 janvier 2007

Dernière lecture

Noir est l’arbre des souvenirs,
Bleu l’air

Noir_est_l_arbre_rosetta_loy
De Rosetta Loy

RÉSUMÉ DU LIVRE
Eté 1941 / Giulia, Lucia et Ludovico, trois adolescents de la riche bourgeoisie romaine, passent leurs dernières vacances insouciantes à Venise, en compagnie de leur précepteur, Marcello. Ce dernier est assez âgé pour être envoyé sur le front dès l'entrée en guerre de l'Italie et le destin va le mener comme un sillon noir, séparant à jamais « l’avant » de « l'après ».
Rosetta Loy s'est inspirée d'un document inédit – l'authentique journal intime d'un soldat – pour relater les combats de l'armée italienne en Lybie, l'un des moments forts du roman.
Le titre du roman est inspiré d'un vers de Sylvia Plath.
Ce livre a remporté le prix Jean Monnet 2006.

CITATIONS
«L'Europe entière n'était qu'une gigantesque fourmilière dévastée par une vague de crue. Et à présent que la crue se retirait elle emportait avec elle toutes les épaves, ouvrant de nouvelles brèches dans la reconstruction fragile, difficile d'un monde possible.»
«Cet été-là il avait vu en Ludovico son double, de signe inverse: Ludovico avait tout là où lui n'avait rien, mais presque rien là où lui avait tant. La situation privilégiée dont jouissait son élève était celle-là même qui lui rognait les ailes et un destin préparé d'avance visait à lui interdire toute excursion dans d'autres territoires.»
«Là-haut, ils devaient se sentir les maîtres du monde. Personne ne pouvait les voir, entendre leurs voix et le grincement des planches sous l'étreinte des corps. Les mots qu'on murmure, et les autres, criés fort dans l'amour. Et leurs rires. Parce qu'ils étaient très jeunes, et ils ont bien dû rire aussi : peut-être comme ça, pour rien, juste pour le bonheur d'être ensemble.»
"Dans la vie, il faut toujours insister, jamais perdre courage".

MON SENTIMENT
Il s’agit ici d’un récit qui nous plonge dans les années fascistes en Italie (finalement fort méconnues : nos livres d’histoire relatant cette époque nous parlent surtout des événements en France…). Voilà des vies heureuses, soudain brisées par la guerre. Et une insouciance trop vite disparue. L’auteur nous jette dans des scènes de guerre, mais toujours demeure l’espoir d'un futur meilleur. …Et si le fascisme et la guerre ont noirci de leur sinistre empreinte l'arbre des souvenirs, l'air reste bleu : la couleur de l'espoir, celui d'un monde plus juste.
Un autre monde, une autre époque… et pour finir une ambiance dans laquelle il me semble difficile de me sentir imprégnée ou même concernée, du moins dans toute la première moitié du roman. Et puis, dans la deuxième moitié du livre, arrive la magie de l'écriture, celle où, enfin, on se laisse captiver... Et au final, c'est un vrai (petit) régal... Bref, je testerai un autre roman du même auteur pour savoir où j'en suis exactement à son sujet, à savoir si j'adore, ou si je reste neutre...

Posté par anne_p à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 2 janvier 2007

Avec grâce

La terre nous offre ses plus beaux paysages avec grâce et générosité
Pour ce qui me concerne : je m'incline devant une telle beauté...

contrasteq

Ceci est pour moi l'un des plus beaux présents que je puisse recevoir
(...heu... 39 ans aujourd'hui !)

Hey, au fait...
Bon anniversaire à toi, Cécile !

(ma soeur-jumelle...)
G_teau_d_anniv

Posté par anne_p à 14:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

lundi 1 janvier 2007

2007

Anne_portrait

Je vous souhaite à tous
une très bonne année 2007

Amitié particulière :

à mes "fidèles" visiteurs :

Anne(2),
Cathy, Flo, Gadouille, Lisette, Loret, Rere, Rosinette...

à mes indéfectibles copines : Carol, Emma, Valérie, Paulette

à ma famille :
Mathloup, Momo, Lo, Cécile, Alain, parrain "JG",
taties et tontons, cousins et cousines qui passeraient par là


et à tous ceux qui reviennent régulièrement,
sans toujours me laisser de commentaires
(je pense par exemple à Marie-Claire,
à ma Véro du matin et à Anne-Marie B., que j'espère revoir bientôt,
à Cécile-Che et à Marie, à Chantal et Pascal,
à Yves et Valérie, à Olivier et Christine, à Pascale, à Marine...)

enfin à ceux qui arrivent ici accidentellement :
revenez, vous y êtes les bienvenus !




Posté par anne_p à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 31 décembre 2006

Douce chaleur

au coeur de l'hiver...

collier_coeur_mosaique_incrustation_1 collier_coeur_mosaique_incrustation_2
Collier réalisé en pâte polymère, lacet de cuir
et perles diverses glanées ici et là...

Posté par anne_p à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 30 décembre 2006

Bien couverts

pour une superbe rencontre :
celle d'un grandiose paysage tout en contraste

frisquet
          Promenade en Chartreuse, par des températures inférieures à 0...

Posté par anne_p à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


vendredi 29 décembre 2006

Magique et chaleureux,

ce moment partagé :

le regard émerveillé des petits enfants,
le sourire complice des adultes,
le présent reçu ou offert

noel

Posté par anne_p à 09:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 28 décembre 2006

D'une sombre beauté...

froid hivernal, teintes grises et sinistres, beauté brute des paysages
telle est la nature en cette saison : inhospitalière, mais majestueuse...

les_gorges_du_ratz
         Les gorges du Ratz, en Isère, photographiées en fin d'après-midi.

Posté par anne_p à 09:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 27 décembre 2006

Ca réchauffe !!!

et c'est "TROP" bon (*)...

Les gaufres pour le goûter, après une petite marche en montagne, y'a rien de tel pour nous gaufresréchauffer !!! J'ai enfin (re ?)trouvé une recette où mes gaufres ne collent plus, gonflent exactement comme je veux, et sont extras : gaufres "à l'ancienne" ingrédients pour 5/6 personnes (15 mn de préparation, 30 mn minimum de repos) : 250 g de farine - 1c. à café de sel - 4 oeufs - 75 g de beurre - 1 sachet de levure - 150 ml de lait - 150 ml d'eau - 60 g de sucre - 2 sachets de sucre vanillé - 1 c. à soupe d'huile - 2 c. à soupe de rhum (facultif, mais fortement recommandé !!!...) - mélanger la farine et le sel - faire un puits au centre - y casser le oeufs - ajouter le beurre fondu, le lait et l'eau - fouetter au batteur électrique - ajouter le sucre, le sucre vanillé, l'huile, la levure et le rhum - fouetter à nouveau  (la pâte doit être liquide et fluide, dans le cas contraire, rajouter de l'eau) - laisser reposer minimum 30 mn - verser la pâte dans les moules du gaufrier préalablement huilés - faire cuire environ 3 mn en retournant à mi-cuisson - Ces gaufres sont délicieuses saupoudrées de sucre, de confiture, de nutella ou de sirop d'érable...

(*) une expression de mes filles, mais qui convient parfaitement ici, vous verrez...

Posté par anne_p à 19:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 26 décembre 2006

Couleurs d'hiver

au détour d'un chemin...

Fontaine_gel_e

Posté par anne_p à 23:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 25 décembre 2006

Il est né...

cr_che
(des santons de provence, dans une crèche fabriquée en bois et en terre cuite...)

Posté par anne_p à 22:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]