vendredi 28 novembre 2008

Et ce monde

qui tourne rond...

escargot Collier_tourbillons_noir_et_vert2
texture2 gateau_au_chocola_2 David_Thyberg_spirale 28371074
coquillage11 coquillage12

(un clic sur le texte pour lire en grand)

photo1 : spirale d'escargot, par Mathilde - photo2 : spirale en polymère, par Anne - photo3 : spirale de chou, par Anne - photo4 : spirale d'un doigt d'enfant dans de  la pâte à gâteau au chocolat, par Anne - photo5 : spirale de la queue d'un gros lézard, par David Thyberg - photo6 : spirale de fougère, par Mathilde - photo7 : spirale de coquillage, internet - photo8 : spirale alpha-bêtisante, par Anne.

Posté par anne_p à 22:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 31 octobre 2008

Patrimoine naturel

495__Le_cordon_dunaire_de_KerlouanLes dunes de Kerlouan
S'écroulent sous le poids
De l'enfant qui s'amuse
A s'élancer d'en haut
Nul ne songe que chaque saut
Pèse plus de cent kilos
Du sable qui descend
Mais jamais ne remonte…

Pendant que l'enfant joue,
Maman des bleus chardons
Fait pleine collection
Mais, puisque les feuilles piquent
Mieux vaut tout arracher
Car les racines, elles,
Ne sont point agressives
Aux mains manucurées…

Mais, ainsi l'an prochain,
Adieu les fleurs nouvelles
Car l'élément "chardon"
De la bande littorale
Appartiendra au passé
De notre patrimoine…

un texte de Gérard JEZEQUEL
pour illustrer son tableau "Les dunes de Kerlouan"
(un clic sur la photo pour atteindre son site)

Posté par anne_p à 07:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 21 octobre 2008

Je me reconnais là !

 beg_meil2
"[...] j'éprouvais le bonheur
d'exister.
La joie simple
d'être au milieu d'un monde
si beau.
N'être pas grand-chose
et beaucoup à la fois :
une fenêtre ouverte
sur l'univers
qui me dépasse,
le cadre dans lequel
l'espace devient un tableau,
une goutte dans l'océan,
une goutte lucide
qui se rend compte qu'elle existe
et que, par elle, l'océan existe. 
Minuscule et grande.
Intense et misérable."

(un texte d'Eric-Emmanuel Schmitt)


Je vous laisse deviner laquelle des deux je suis,
puisqu'alors, de toutes façons,
nous allions toujours par deux...
(Photo prise en 1970 :
Cécile et moi avions à peine deux ans...)

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 17 octobre 2008

Emerveillement

Photo_d_annaUn jour, il y a bien longtemps,
alors que l'écriture en était encore
à ses premières esquisses,
un homme a dessiné des mots
sur le parchemin d'une aile de papillon
(Il n'y avait pas de papier à cette époque là).

C'était les premiers signes écrits
du début d'un langage...
Et peut-être que pour cet homme,
ces mots étaient très importants...

Il s'est tant appliqué.
On y voit même les pleins et les déliés
du tracé de la plume taillée
dans un morceau de bois...

C'était après la Préhistoire,
mais juste avant l'Histoire...
On n'écrivait pas encore
pour raconter des Epopées
ou des guerres,
ni des conflits entre les Hommes et les Dieux...
On inventait une écriture
pour dessiner qu'on s'aime...
ou juste qu'on est heureux...

Peut-être que ces signes,
il les avait tracés pour elle...
Et peut-être qu'elle n'a pas su les lire...
Parce qu'on allait pas à l'école à cette époque là...
Surtout les filles... ;-)

Alors le papillon parchemin
continue à transmettre le message qu'on lui a confié ...
Il y a des mots comme ça qui continuent leur voyage...
Au hasard d'un nuage, d'un caillou,
d'une feuille ou d'une aile de papillon...
Et qui attendent d'être lus...

Anna

Si vous ne le connaissez pas encore,
courez sur le blog d'Anna
Vous en serez, à coup sûr émerveillés,
peut-être même éblouis...

Ces magnifiques créations (texte et photos)
sont sa propriété, et ont été publiés ici
avec son aimable autorisation.

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 8 octobre 2008

Positive attitude

PORTRAIT_LOUISJe vais mettre mes talons hauts :
ça me remonte le moral...
ça fait sourire les fesses,
et même que des fois
le sourire, il prend l'ascenseur
le long de la colonne vertébrale.
Il remonte jusqu'à la bouche.
C'est incroyable..

Texte de "Les elles" (chant)

Illustration :
"Portrait de Louis XIV"
par Hyacinthe RIGAUD, 1702                       

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 5 octobre 2008

Bleu !

Bleu,
comme les yeux de Charlotte...

« Bleue, bleue,
notre enfance fut un paradis :
on s'en aperçoit bien trop tard aujourd'hui. »

[une citation de Charles Trenet]
Paroles de la chanson « L'Ecole buissonnière »

les_yeux_de_cha

 
Les yeux sont le reflet de l’âme
Des âmes claires, pures, grandes ouvertes
Yeux brûlants vifs comme une flamme
Yeux profonds comme une mer toute claire...

Yeux coquins, sournois, maquillés,
Perçants, froncés, crispés, serrés,
Agacés, Tristes, hagards, mouillés,
Veloutés, Sincères, Rassurés,

Yeux qu’on croise un jour par hasard
Déclenchant un feu d’étincelles
Alors que mille autres regards
Se noient dans le monde matériel !

Pourquoi parler, vouloir paraître ?
Quand un seul regard nous suffit
Pour voir l’art d’un tableau de Maître,
La perfection d’une goutte de pluie ?

Les yeux sont le guide de la vie,
Ils nous préviennent, extériorisent :
La joie, les pleurs, la sympathie,
La douleur, le bonheur limpide...

Il est dans les étoiles, des mondes,
Cachés et ignorés des hommes,
Où anges et yeux purs se confondent,
Dans la grande lumière d’un royaume...

(Jean-Claude Brinette, dans "Le miroir de l’âme")


Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 9 septembre 2008

Dérive...

PICASSO_Tete_d_une_femme_lisantJ'écris
pourtant j'ai la tête
embrumée par des tâches de lumière,
de graffitis de couleurs
dignes de figurer sur le blog de Anne.
Si les rêves sont la littérature du sommeil,
les maux de tête sont les pics verts de l'éveil.
Mon esprit surfe sur les gouttes de pluie
irisées par le solei.
Soudain,
une idée jaillit de cet entrelac de couleurs :
se restaurer,
je dois me restaurer
et pour cela,
je dois trouver un bon cassoulet

Alain.

Encore un texte (d'adulte) rédigé en atelier d'écriture, sur le thème : "écrire, c'est se salir les mains".

Illlustration : Tête d'une femme lisant, de Pablo Picasso

Ahh..., j'ai bien vu, ce texte vous a fait sourire...
Avez vous écouté l'album de Thomas Dutronc ("les frites, bordel")
Même dérive tordante et complètement décalée.
Je trouve ça excellent, drôle...

Et puis
Pourquoi le choix de ces tableaux abstraits,
me demanderez-vous ?
Je crois qu'ils permettent à chacun d'y projetter ce qu'il veut,
Il y a de très grands peintres dont les tableaux méritent
d'être regardés d'un oeil attentif.

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 1 septembre 2008

Conversation

Conversation
Chagall_Au_dessus_de_la_ville(sur le pas de la porte, avec bonhomie.)
   
Comment ça va sur la terre?
- Ça va ça va, ça va bien.
Les petits chiens sont-ils prospères?
- Mon Dieu oui merci bien.
Et les nuages?
- Ça flotte.
Et les volcans?
- Ça mijote.
Et les fleuves?
- Ça s'écoule.
Et le temps?
- Ça se déroule.
Et votre âme?
- Elle est malade
le printemps était trop vert
elle a mangé trop de salade.


Jean Tardieu,
dans "Monsieur Monsieur" (1951)

Illustration :
"Au dessus de la ville"
de Marc Chagall

 

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 28 août 2008

Où me portent mes rêves

Personnage_a_une_fenetre_Dali

Je ne saurais trop dire pourquoi
lorsque je regarde vers l'horizon
mon regard, inévitablement, se perd.
L'effronterie de cette insondable immensité
me transporte vers d'autres espaces.
Et la perspective d'entrevoir, au loin,
les mouvements bleutés de la mer
est comme la fastueuse promesse
d'une fortune peu ordinaire.
Me revient alors cette pensée :
"homme libre,
toujours
tu chériras la mer".


Anne


 

Texte rédigé en juillet 2008,
mon thème : "à la pêche aux mots".
Le jeu que je venais d'inventer consistait à trouver des mots dans ma dernière lecture, à la page où je me trouvais (L'allée du roi, de Françoise Chandernagor, page 48), ainsi que sur la couverture du roman (qu'est-ce que je vois ?), puis rédiger un texte avec (Ben quoi ? Y'en a bien qui passent leur été à jouer au sudoku... Moi, cela me torture les méninges, et puis, j'ai toujours préféré les mots aux chiffres...).

Illlustration :
"Personnage à une fenêtre", de Salvador Dali

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 16 août 2008

Pourquoi j'écris...

Auguste_Rodin__La_Cath_draleOui, Anne
J'écris
pour que reviennent
chaque année
les vacances.
Pour sentir les vagues
s'écraser à nos pieds.
Comme toi,
j'écris pour dire à tous
combien nos mains parlent.
Moi, l'homme heureux,
j'écris
pour lever le poing,
j'écris
pour être debout.

Valérie


Le texte d'une adulte rédigé en atelier d'écriture,
sur le thème : "écrire, c'est se salir les mains".

Illlustration :
"La cathédrale", d'Auguste Rodin 

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :