mardi 23 septembre 2008

Titiller vos papilles

...oui,
mais sans les offenser !

Les petits mélanges subtils de saveurs, les sucrés/salés non-agressifs, voilà un beau challenge en cuisine. Quand on a dégoté la recette qui respecte l'équilibre sacré, le non-excessif, on a, bien sûr, envie de la faire, et la refaire, surtout lorsqu'elle fait l'unanimité !!!...

C'est le cas de cette simplissime recette de saison : la salade aux Figuesfigues et fromage de chèvre, dont, j'espère, vous me donnerez des nouvelles...  pour 4 personnes : 1 c à café de miel - 1 c à café de vinaigre balsamique - 1 c à café de moutarde à l'ancienne - 3 c à café d'huile d'olive - 6 tranches de jambon cru (parme, par exemple) - 6-8 grosses figues bien mûres - 100 g de roquette environ - 100 g de fromage de chèvre coupé en petits cubes. mélanger le miel, le vinaigre, la moutarde, et l'huile dans un grand saladier - remuer jusqu'à obtenir un mélange bien homogène - faire revenir sur une poêle "sèche", à feu moyen, le jambon cru pour le rendre bien croustillant - le déchirer en petits morceaux dès qu'il a refroidi - nettoyer les figues, et les couper en 4/6 morceaux - déposer la roquette dans le saladier - mélanger intimement pour que la sauce enrobe bien les feuilles - sur la salade, déposer les figues, le jambon et le fromage - mélanger le tout juste au moment de servir.

Et régalez vous !!!

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 17 août 2008

Le goût de l'enfance...

Dès la première bouchée, j'ai reconnu la saveur de ce plat.
Je ne sais pas si c'est maman que le préparait aussi de cette manière, mais, j'en suis certaine, je connais exactement cette saveur-là. Sans doute Tante-Annie lui aura transmis, un jour, son savoir... ou alors elle nous a elle-même déjà régalés de ce plat lorsque nous étions petits.
La viande, quasi confite dans les oignons, fondant dans la bouche, les pommes de terre primeurs de l'île de Batz tendres et dorées juste comme il faut...
Et voilà, le plat entier a disparu sous nos fourchettes tellement ravies !
Il faut dire que l'endroit tout entier a, pour moi, un côté magique, que cette maison-là est celle, immuable, qui me ramène vers un heureux passé... Le petit parterre de fleurs, joli jardin de curé, devant l'entrée pavée. La clochette au dessus de la porte d'entrée, qui tinte agréablement lorsque nous sommes accueillis. La minuscule cuisine bleue, tellement chaleureuse, exactement à l'image de sa propriétaire. Et puis ce parfum particulier, à l'intérieur de la maison. Je le reconnaîtrais entre mille. Evidemment...

Puisque nous n'avons passé ici que de très bons moments. Dont encore celui-ci : le fameux rôti de porc façon roscovite : le_Port_de_Roscoff(prévoir 3 heures de cuisson) Ingrédients : un bon roti de porc (1 kg environ, voire un peu plus) - 1 kilo d'oignons roses de roscoff (ou, à défaut, des oignons plus "traditionnels) - quelques gousses d'ail - 1,5 kilos environ de pommes de terre primeurs de petit taille - de l'huile d'arachide, du sel et du poivre. piquer d'ail le rôti de porc (selon votre goût) - le déposer dans un grand plat à gratin allant au four - l'arroser d'huile d'arachide - saler, poivrer - mettre à cuire à four moyen (th 5-6), recouvert de papier aluminium - au bout d'une heure environ, déposer autour du rôti les oignons finement émincés - mélanger de temps en temps et arroser le rôti avec le jus de cuisson : les oignons doivent être dorés (Le plat est toujours recouvert de papier alu) - au bout d'une heure environ, mettre les pommes de terre nouvelles dans le plat, saler, poivrer - puis procéder de la même façon que précédemment (arroser et mélanger en cours de cuisson avec le jus, en replaçant à chaque fois le papier alu, jusqu'à ce que les pommes de terre soient bien dorées, un peu confites, et bien tendres. Enlever le papier alu, si nécessaire) - disposer la viande dans un plat avec les légumes tout autour, et soyez assurés de votre réussite !!!

cuisine_alguesBon, je vous avoue aussi que je tenterais bien volontiers une nouvelle expérience (je sens bien qu'il y en a qui vont bondir...) : celle de saupoudrer de paillettes d'algues (de la dulse) ce plat en fin de cuisson, qui n'en méritera alors que davantage son statut roscovite ! Cela sans doute en souvenir de nos précédentes vacances passées à Roscoff, et où j'avais inversti dans un super livre de recettes innovantes et alléchantes...
Et puis quoi ! il faut bien vivre dangeureusement !

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 18 juillet 2008

Banalité

Je sais bien que la recette du crumble est quelque chose de bien banal. Oui mais voilà... Quand il y a une recette qui nous convient, on aime bien la retrouver facilement. Et pour moi, crumblele plus simple et le plus rapide, c'est de venir consulter mon index de recettes ! D'autant que celle-ci, de recette, j'y tiens ! Et je la réalise bien souvent... Avec l'été et les fruits bien mûrs et bien goûteux qui l'accompagnent, le crumble reste, vous l'admettrez, incontournable.
Les proportions vont pour un grand plat à gratin.
Pour  la garniture : 3-4 belles pommes, ou 2 bananes bien mûres disposées au fond du plat et 2 pommes coupées en petits morceaux, ou 2-3 pommes mélangées à quelques fruits (bien mûrs) de votre choix (fruits rouges, pêches un peu trop mûres, abricots...) - 3 grandes cuillères à soupe de sucre (environ, selon votre goût) mélangées aux fruits. vous pouvez aussi mettre quelques épices, si cela vous "chante" (cannelle, vanille...) à disposer au fond du plat à gratin.
Pour la pâte à crumble : 220 g de farine - 200 g de sucre - 200 g de beurre bien froid coupé en tout petits cubes. Le principe : mélanger le sucre et la farine puis, du bout des doigts, émietter le beurre dans le mélange sucre-farine, pour obtenir un genre de sable, qu'il faut étaler par dessus les fruits.
Enfourner à four chaud pour 40 à 50 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit bien caramélisé-doré.

Avec une boule de glace, c'est un vrai régal...

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 27 juin 2008

Je vais me faire sonner les cloches

si je ne vous donne pas, dare-dare, une p'tite recette estivale
(...N'est-ce pas, m'dame Carol ?)

Et, c'est une chance, j'en ai dégoté une tout à fait séduisante pour vos repas/pique-nique/buffets d'été. Il s'agit tout simplement d'un pesto rouge de tomates confites, servant de farce à de très fines tranches de rosbeef froid roulées. Ah ah... vous voulez en savoir plus, avouez !
Allez, je ne vous fais pas languir davantage, vous le méritez bien !
Rouleaux de rosbeef au pesto rouge : 10 tranches extra fines de rosbeef cuit - 1 petit bocal de tomate confite à l'huile d'olive (environ 200 grammes) - tomates_confites2 belles gousses d'ail - 50 gr de parmesan râpé - 50 g de pignons de pin - 1 c. à soupe de graines de coriandre. mixer l'ail finement - ajouter les tomates confites et leur huile - mixer ensemble - ajouter les pignons, la coriandre et le parmesan - mixer à nouveau pour obtenir un mélange homogène - tartiner les tranches de viande du mélange, et en confectionner des rouleaux bien serrés (à l'aide de petits pics en bois, si nécessaire) - placer au frais avant de servir.
Vous pouvez glisser dans la viande un peu de salade (roquette) ou de cruidités (très fines tranches de tomates fraîches). A vous de jouer !

Pour des boissons originales d'été (sans alcool...) c'est par ici !

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 9 juin 2008

Je ne sais pas trop pourquoi,

j'ai eu soudain envie de refaire des makrouts.

Le mot, peut-être, special_makrouts
qui sonne comme une rébellion ?
Comme un souvenir lointain
de voyage en Egypte ?
Ou alors les rêveries de Nina,
qui m'entraînent chaque fois
vers un autre univers ?
Les barklawas de Meriem ? ...
Peut être aussi la nostalgie
du thé à la menthe de Djamilla,

Bref, idée fixe : makrouts !
J'en avais fait voilà pas mal de temps, et j'ai peur d'avoir égaré la recette... Je me souviens que ça n'a rien de compliqué, tout en étant tellement différent de "notre" patisserie. Mmmmhhh, cette odeur inimitable de semoule grillée... Oh tiens ! Et le miel que je viens de réchauffer, pour lui rendre sa fluidité, parvient à l'instant à attirer quelques abeilles dans la cuisine...

Pour environ 6 personnes : 1 kg de semoule fine - 6 oeufs entiers battus - 200 g de sucre - 1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger - 1 pincée de sel - 3 c. à soupe d'huile - 300 g de pâte d'amande - huile pour la friture - 300 g de miel liquide. faire dorer la semoule dans une grande poêle, sans matière grasse - la faire gonfler avec de l'eau bouillante - incorporer les oeufs, le sucre, l'eau de fleur d'oranger et le sel - bien mélanger - laisser reposer 1 heure - former une boule de pâte bien homogène - la travailler et l'humidiefier si nécessaire - terminer en incorporant l'huile - étaler la pâte sur le plan de travail - en faire 2 rubans - garnir la cavité avec un long boudin de pâte d'amandes - recouvrir avec l'autre ruban - bien souder - détailler des losanges en coupant le ruban en biais - frire dans l'huile chaude - égoutter puis plonger 15 minutes dans le miel chaud avant de servir

Alors ??? Hein oui, que vous aussi, cela vous tente ?
heu... pour être honnête, mes makrouts, je les ai à mon avis complètement ratés.
Quand même, la patisserie arabe demande du temps, alors je suis un peu déçue.
Mais le plat est déjà vide !

Une autre recette, peut-être plus simple, ici.

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


vendredi 6 juin 2008

Quoi de plus naturel

que de consommer 
un délicieux flan à la noix de coco
lorsque l'on se trouve dans "mes îles" ?

Si des fimoteuses se rencontrent, fleur_en_papier_crepon
que font-elles, croyez-vous ?
Mmmhhh ?
Et bien, j'ai pu constater, en diverses occasions
que l'une de leurs activités majeures,
contrairement à ce que l'on pourrait imaginer,
est la dégustation des spécialités culinaires
des unes et des autres !
Et le "petit" flan que Sylvaine nous avait concocté ce jour-là
nous a toutes interpellées, pour dire les choses poliment.
Avouez que voilà votre curiosité titillée !

Ingrédients : 1 petite boîte de lait concentré sucré - 1 petite boite de lait ordinaire - 3 oeufs - du caramel - 50 à 60 gr de noix de coco. verser la totalité de la boîte de lait concentré sucré dans un saladier - remplir la boîte vide de lait concentré avec du lait ordinaire - mélanger le lait, le lait concentré, les jaunes d'oeufs et la noix de coco - monter les blancs en neige - les incorporer délicatement au mélange précédent - verser le caramel dans un moule à cake puis la préparation - faire cuire 1 h au bain marie th 6.

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 18 mai 2008

"C'est comme de la ratatouille

mais en meilleur !"
m'a dit Lisa (qui n'a rien laissé dans son assiette,
cela méritait d'être relevé, n'est-ce pas, Cat ?)

Et pourtant... Il s'agissait de fenouil mijoté avec son petit beurre d'herbes aromatiquesAutant dire, à priori, pas un plat destiné à une tablée de ...4 enfants qui se sont tous régalés fenouil1de cette recette !  Ingrédients : 4 bulbes de fenouil - 4 oignons nouveaux - 4 tomates - 10 cl de vin blanc sec - 1 petit bouquet garni - 20 cl de fond de veau - 30 g de parmesan - huile d'olive, sel et poivre. Pour le beurre d'herbes : 2 gousses d'ail (ou plus si vous aimez un peu plus relevé) - 80 g de beurre frais - 4 c à soupe d'herbes de votre choix fraichement cueillies au jardin - éplucher et émincer les oignons - couper les fenouils en quartiers - émincer les tomates - faire sauter les oignons dans un cocotte, dans un peu d'huile, pendant une ou deux minutes - ajouter les fenouils - les faire dorer légèrement pendant 5 minutes - verser le vin blanc - laisser bouillir - incorporer les tomates, le bouquet garni et le fond de veau - couvrir et laisser mijoter pendant 30 minutes environ à feu doux - préparer le beurre d'ail : faire fondre le beurre 1 minute au micro ondes - y incorporer les herbes finement ciselées et les gousses d'ail écrasées - quand les fenouils sont cuits, les arroser du beurre d'ail (vous pouvez, au préalable "réduire" le jus de cuisson, après avoir mis de côté les légumes, mais cette étape n'est pas indispensable...) - bien mélanger - parsemer de copeaux de parmesan sur les assiettes (mais c'est aussi délicieux sans...)


Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 10 mai 2008

Et pourquoi

ne les accomoderait-on qu'en salade ?

Savez-vous
qu'il y a mille et une façons de préparer les asperges ?

DSCN8649

Je vous avais déjà parlé de mon (très fameux !) risotto aux asperges,
mais un site répertorie une liste impressionnantes de recettes...

A vous de jouer !!!

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mardi 29 avril 2008

L'Italie

le pays des pâtes...

Les meilleures pâtes que nous avons goûtées à Venise, celles qui, en tout cas, ont Venise_vue_1sû nous surprendre, étaient sacrément relevées !!! Alors très vite, à notre retour, ai-je cherché la recette des spaghettis à l'ail et au piment (que là-bas, ils servent en entrée). pour 4 personnes : 350 g de spaghetti - 2 cuillères à soupe d’huile d'olive extravierge - 1/2 cuillère à café de piment - 3 gousses d’ail - 2 cuillérées à café de persil hâché. faire cuire les spaghettis "al dente" dans une grande quantité d'eau salée - écraser l'ail et le mettre dans une poêle sur le feu avec l'huile d'olive - ajouter le piment haché - lorsque l'ail commence à dorer, verser le persil haché et après quelques secondes, un verre d'eau de la cuisson des pâtes, pour lier la sauce - égoutter les Spaghettis - les verser dans la poêle avec la sauce à l'ail - terminer la cuisson dans la poêle pendant quelques minutes de manière à amalgamer la sauce.
Evidemment, consommées juste devant la basilique San Marco, on peut imaginer que ce plat-ci revête un charme particulier...


Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 10 avril 2008

J'ai essayé...

DSCN8199

Après avoir essayé différentes recettes de madeleines, celle-ci reste décidément ma préférée...
Pour 4 à 6 personnes. 5 oeufs - 150 g de beurre salé + 20 g pour le moule - DSCN8200200 g de farine - 200 g de sucre en poudre (ou 50 g de sucre + 150 de miel liquide) - 8 gouttes de fleurs d'oranger (sauf si vous mettez du miel) - une pincée de sel. préchauffer le four th. 6 - casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes - ajouter un pincée de sel dans les blancs - les monter en neige bien ferme - faire fondre le beurre au micro ondes quelques minutes - battre ensemble les jaunes d'oeuf et le sucre, puis ajouter le berre fondu et l'eau de fleurs d'oranger - incorporer délicatement les blancs d'oeufs, puis la farine - beurrer votre moule à madeleines - remplir chaque alvéole de pâte - mettre dans le four chaud pour environ 10 minutes.

DSCN8201Ces madeleines peuvent être conservées quelques jours dans une boîte métallique, à l'abri de la lumière. Cette petite précision est juste pour vous. Chez moi, elles ne se conservent guère plus de deux jours : elles disparaîssent toutes bien mystérieusement...

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]