samedi 30 mars 2013

la couleur bleue

« Le bleu
est une plongée inconsciente interminable. »

une citation de Malcolm de Chazal

***

Et je plonge...

2013-014CollierLeBruitDesVagues

2013-015-BarretteLeBruitDesVagues

Créations en pâte polymère (technique du hidden magique)
et serti en perles de rocailles

Posté par anne_p à 14:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


jeudi 28 mars 2013

dernière lecture : Inassouvies nos vies

De Fatou Diome

 

DiomeFatou_inassouvies-nos-vies
¬¬¬¬¬

Présentation de l'éditeur :
Betty passe son temps à observer l'immeuble d'en face. Son attention se focalise sur une vieille dame ; à son air joyeux, elle la baptise Félicité et se prend d'affection pour elle. Lorsque Félicité est envoyée contre son gré dans une maison de retraite, Betty remue ciel et terre pour la retrouver. Une véritable amitié va les lier. Une nouvelle va plonger Félicité dans le mutisme. Impuissante, Betty prend du recul et part quelques jours. A son retour, Félicité n'est plus. Betty sombre dans la mélancolie. Une rencontre la sort du spleen : l'ami, qu'elle va aimer comme on aime un homme qu'on ne touchera jamais, car le voir suffit. Mais la vie fait ses trous de dentelle ; au vide de trop, c'est le déclic : Betty largue les amarres, disparaît, on ne sait où. Chez elle, seule la musique, la kora, répond aux questions : inassouvie, la vie, puisqu'il y a toujours un vide à combler.

Mon sentiment au sujet de ce roman :
Je ne sais pas comment j'ai réussi à finir ce roman. C'était loooonnnng... Sans doute les très jolis mots de l'auteur m'auront soutenue dans mon effort (oui-oui, vous pouvez rire, ça n'a pas été gagné d'avance...). C'est aussi d'une tristesse... ! Et à mon avis beaucoup trop moralisateur (quoi que, si l'on écoute le plaidoyer d'Alma Adilon au sujet de la vieillesse, Fatou Diome et elle tiennent le même discours !).
Et puis ce mot, "inassouvi", qui revient à tout bout de champ : sûrement un effet stylistique auquel, je dois dire, ne suis pas du tout réceptive.
J'aurai essayé (jusqu'au bout !).

Morceaux choisis :
Un carré de nuages découpé dans un velux suffit à l'esprit pour concevoir l'azur.
Vivre, c'est un ciel sans soleil pour qui n'a pas la faculté de se tenir prêt à aimer.
La lucidité : c'est souffrir par son intelligence
La nature fait comme bon lui semble, tant pis pour ceux qui ne sont pas d'accord avec elle.
Il est des douleurs qui assassinent,en silence.
L'âge ingrat, ce n'est pas l'adolescence, mais celui qui ralentit les pas et limite la liberté à l'ampleur des gestes.
Les vieux ne radotent pas, ils sèment plusieurs fois plutôt qu'une, car ils savent qu'ils détiennent des trésors en voie de disparition.
Toute peine née d'un libre choix devient facile à supporter.
Parler, c'est accepter le devenir vulnérable, il importe donc de savoir devant qui l'on s'exprime.
En restant attentif, on peut lire tous les états d'âme entre le front et le menton, décrypter le monde dans un battement de cils. Les mots ne font que compléter l'expression du visage, l'essentiel tient dans un sourire ou un rictus.
Même quand on n'est pas sain, on n'aime pas les microbes des autres.
Il faut un tremblement de terre dans la tête d'un auteur pour faire sentir un frisson au lecteur.
Il y a toujours une bonne amie pour vous défenestrer quand vous avez peur du vide, celle qui dit : en tant qu'amie je me sens obligée de te parler franchement...
Le rire est un tuteur, une colonne vertébrale qui redresse les choses.
Tout lien est une blessure à venir.
Le mutisme n'est qu'un autre bavardage, celui de l'esprit.

Posté par anne_p à 17:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 25 mars 2013

tenue de soirée

2013-008CollierLeBruitDesVagues

Collier en pâte polymère 
(avec des restes...)





Une création récente 
qui ne serait pas encore visible en b
outique vous plaît ? 
N'hésitez pas à 
me contacter

 

mardi 19 mars 2013

le sens du mystère

« Le plus beau sentiment du monde,
c’est le sens du mystère.

Celui qui n’a jamais connu cette émotion,
ses yeux sont fermés. »

Albert Einstein

***

Quand on sait que l'on part de ça :

LeBruitDesVaguesDSC01692

en passant par ça :

LeBruitDesVaguesDSC01693

pour arriver à ça !

LeBruitDesVaguesDSC01695

J'arrive encore à en être ébahie...

 

Tout ceci reste tellement incroyable, pour moi !
Le travail de la polymère s'apparente au magique, au mystère,
vous ne croyez pas ?

Pour aller au bout de ma pensée,
tout ceci me ramène au vivant, au mouvement,
où toute chose évolue, avance, progresse,
doucement,
partant parfois (le plus souvent) d'un rien...

Posté par anne_p à 14:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 16 mars 2013

pour exister...

"L'homme a besoin de passion
pour exister"

Une citation d'Eric Tabarly

LeBruitDesVaguesDSC01661

Plaque en pâte polymère
(technique du hidden magique)

Posté par anne_p à 15:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 11 mars 2013

mes petits airs précieux dans mes bottes en caoutchouc

J'aime, dans mes créations, utiliser et mélanger différentes matières.
La plupart du temps, elles sont là, devant moi.
Je me mets à les triturer dans tous les sens, m'amuser avec.

Ainsi viennent les idées...

Pour ce collier, j'avais réalisé les perles et la grosse plaque centrale,
lui trouvant des allures de bijou indien.
Sur lequel j'ai immédiatement imaginé des plumes.

Or, des plumes, j'en ai quelques unes en réserve... 

19409863_p

Voilà quelques années, notre Bulle-Minou-Chat prit soudain son allure de prédateur sans pitié lorsque vint innocemment se poser un joli faisan dans le jardin. D'un seule coup, les yeux du chat se plissèrent en une fente calculatrice et féroce, son corps se tendit, et, avec l'agilité que l'on connaît des félins, sans que j'ai pu à un seul moment le retenir, le voilà se jetant sur l'oiseau (aussi gros que lui !), plantant ses crocs dans le tendre cou. Quel beau festin il allait faire ! 
C'était sans compter avec moi ! 
L'oiseau était encore vivant (enfin il me semblait bien qu'il l'était), et le chat très fier de sa capture, mais aussi sacrément encombré. Hélas pour lui, sa proie était décidément trop lourde pour qu'il puisse s'éloigner de moi aussi vite qu'il l'aurait souhaité. Dépité, il me céda son butin encore palpitant de frayeur, et déjà à moitié mort. 
Que faire ? 
Dans ce genre de situations, mes origines citadines me rattrapent à grand pas, à mon grand regret, car l'idée de tordre le cou à un pauvre petit animal même agonisant est au-delà de mes possibilités. 
Oui, mais j'ai un Joker ! Mon voisin...
Je lui confiais l'oiseau, pour qu'il (aïe, les oreilles sensibles, pardon!) l'achève, le plume, et en fasse un bon pâté, du moment qu'il me mette de côté les plus jolies plumes (de toutes façons, vu son état, il était condamné). 
Mon voisin m'aime bien, je le fais sourire, avec mes petits airs précieux dans mes bottes en caoutchouc, mes mains pleines de terre et mon petit chignon de danseuse... Bref, les plumes, il a vite compris que c'était pour fabriquer des bijoux ! C'est pas des choses dont il a vraiment l'habitude, mais si ça me fait plaisir....
Le soir, quand il a sonné à la porte, il tenait dans une main une grosse gamelle Le Creuset où sa femme avait fait cuire "à l'ancienne" le faisan (...un régal), et dans l'autre un sac-plastique rempli de jolies plumes...

Que voilà :

2013-012ColllierLeBruitDesVagues

Création en pâte polymère, pierres naturelles
et plumes-ayant-toute-une-histoire




Une création récente 
qui ne serait pas encore visible en b
outique vous plaît ? 
N'hésitez pas à 
me contacter

 

Ce bijou a été élu "coup de coeur"
par le groupe Création Fimo,
sur le journal

Logo_PDP

vous pouvez le retrouver ici (clic).

mess_merci__ecrit_avec_une_plume_

Posté par anne_p à 22:47 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 4 mars 2013

un long triomphe aveugle

« Dans le monde extérieur il n'y a pas de défaite.
La nature, le ciel, la nuit, la pluie, les vents
ne sont qu'un long triomphe aveugle.  »

une citation de Pascal Quignard

LeBruitDesVAguesDSC01624

LeBruitDesVaguesDSC01639

LeBruitDesVaguesDSC01610

LeBruitDesVaguesDSC01618

LeBruitDesVaguesDSC01635

 

photos février 2013 :
Le désert d'Entremont, en Chartreuse,
juste avant la tombée de la nuit.

Ce soir là, j'ai eu le bonheur d'admirer un magnifique ciel étoilé,
et voir passer une étoile filante.
Vite, un voeu !

 

Posté par anne_p à 14:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,