samedi 30 avril 2011

dernière lecture : L'attrape-rêve

de Xavier-Laurent Petit

Petit_Xavier_Laurent_L_attrape_reves

Présentation de l'éditeur :
Louise vit au bout du monde, tout là-haut, dans une vallée belle et rude dont les rares habitants n'aiment pas se mélanger avec ceux " d'en bas ".
Alors, quand un nouvel élève déboule dans la classe en cours d'année, Louise, comme les autres, pense à une erreur. Non seulement Chems n'est pas de la vallée, mais il est différent, avec ses cheveux longs, la couleur de sa peau, la vieille caravane dans laquelle il vit avec sa mère au milieu des bois... C'est cette différence que Louise trouve attirante. Elle est bien la seule. Pour les autres, comme son père, un étranger n'a rien à faire dans la vallée où le travail manque, où la scierie du coin bat de l'aile.
Louise se sent coupée en deux. Mais Chems va prouver qu'il aime cet endroit comme s'il y était né. Quitte à le défendre au péril de sa vie."

Mon sentiment au sujet de ce roman :
Encore une bonne surprise. Plutôt facile à lire, mais une ambiance très particulière. Une belle parenthèse.

Morceaux choisis :
"Parfois, ce serait bien de faire comme au cinéma, un seconde prise. Et de pouvoir rejouer les scènes de la vraie vie qu'on a un peu ratées".
"Des millions de gens vivent sans lire, mais ce qu'ils ignorent, c'est qu'on vit infiniment plus en lisant".

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 27 avril 2011

petits tableaux suspendus...

Voilà :
ce sont les deux derniers bijoux réalisés depuis ma plaque "iris d'eau".
Ces deux-ci ont ma préférence, ressemblant je crois à des petits tableaux suspendus...
Surtout le deuxième, avec la fameuse vague qui me dérangeait tant...

2011_062CollierLeBruitDesVagues

64071335_p

lundi 25 avril 2011

c'est pas bien compliqué

Les monosyllabes ont une étrange capacité d'immensité :
mer, nuit, jour, bien, mal, mort, oui, non, dieu.

[Victor Hugo]

 

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_DSC07183

 

Photo avril 2011

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 22 avril 2011

d'autres possibilités

"Le possible est ennuyeux.
Avec l'impossible, on a des chances."

(une citation de Claudie Gallay,
dans "L'amour est une île")

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_DSC07190

Petit tableau "Iris d'eau" en pâte polymère.
Dimensions : environ 10 cm par 10 cm,

Ce sont les dimensions au moment de la photo.
Parce que,
vu l'enthousisme qu'il a sucité, à la maison,
("Les couleurs sont vraiment pas terribles, pas assez contrastées",
"J'aime pas le feuillage..."
"Tes fleurs, t'aurais pas dû les faire bleues !"),
J'étais assez d'accord avec eux,
et puis la volute verte, là, en plein milieu, c'était pas une très bonne idée...
Ma décision était prise : j'ai découpé la plaque en petits morceaux,
(et franchement, la découpe après cuisson, quelle galère !!!)

En imaginant d'autres possibilités
j'ai décidé de détourner "ça" en "autre chose".
Et finalement, je me demande si, effectivement,
c'est pas mieux ainsi... (?)

2011_060CollierLeBruitDesVagues

63960649_p

Deux autres colliers sont encore au montage.
Je vous les montre bientôt, promis.

Et puis, pour la petite histoire... :
en rentrant à la maison, je les ai vus,
qui pointaient justement le bout de leur nez, dans un fossé..
Ni une ni deux, je me suis emparée de mon appareil photo et :

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_DSC07202

Ce sont ces fameux iris d'eau,
qui durent juste le temps
d'un début du printemps.

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 21 avril 2011

dernière lecture : le baby sitter

de Jean-Philippe Blondel

Blondel__Jean_Philippe_Le_baby_sitter

Présentation de l'éditeur :
Depuis qu'il a choisi d'être baby-sitter pour payer son loyer, Alex croule sous les demandes. Le bouche à oreille fait merveille. Car le jeune étudiant est doué d'un talent rare : il a le chic pour bouleverser l'existence des gens qu'il croise, sans même s'en rendre compte. Un sourire, une parole, un geste, et la vie des parents qu'il dépanne repart dans le bon sens. Alex est précieux, mais il l'ignore. Il faut dire qu'à dix-neuf ans, on a d'autres soucis en tête, des questions sans réponses. L'étudiant aurait bien besoin qu'un Alex déboule dans sa vie...

Mon sentiment au sujet de ce roman :
C'est une lecture sympa. Simple. Trop ?
...Au moment où on se demande ce qui peut encore nous motiver à poursuivre cette lecture, arrive un second tempo, qui rend finalement ce roman plaisant jusqu'au bout. Ce serait vraiment dommage de passer à côté de la fin de l'histoire...

Morceaux choisis :
C'est ça, le truc, avec les mensonges. Sur le coup, c'est jouissif. C'est par la suite que ça se complique.
L'oubli est un facteur important. Il permet aux questions importantes de ne pas être posées.
Il ne faut jamais arrêter de se poser des questions.
Est-ce que c'est si important que ça de mettre un nom sur les sentiments, l'amitié, l'amour, tout se mélange tout le temps, non ?

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 19 avril 2011

festival

C'est le tout début du festival printanier
(toutes ces fleurs ont été "cueillies" au bord des chemins).

 

 

DSC07122_2

DSC07122_4

DSC07122_3

DSC07122_7

Photos avril 2011

Posté par anne_p à 07:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 17 avril 2011

carte postale

AnnePoncet_Le_bruit_des_vagues_Photo2011_DSC07110
Photo avril 2011
Dans la plaine, vers Grenoble (Isère)
(et comme annoncé : marron et verte !)

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 15 avril 2011

le printemps est vert tendre

Vert tendre, et encore un peu marron :
les paysans viennent de labourer les terres.
Pas chez vous ?

2011_050Collier_051BouclesLeBruitDesVagues

 

2011_052Bague__Le_bruit_des_vagues

Bijoux en pâte polymère

Posté par anne_p à 18:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 14 avril 2011

dernière lecture : Le choeur des femmes

de Martin Winckler

WincklerMartin_Le_choeur_des_femmes

Présentation de l'éditeur :
Je m'appelle Jean Atwood. Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m'oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de " Médecine de La Femme ", dirigée par un barbu mal dégrossi qui n'est même pas gynécologue, mais généraliste! S'il s'imagine que je vais passer six mois à son service, il se trompe lourdement. Qu'est-ce qu'il croit? Qu'il va m'enseigner mon métier? J'ai reçu une formation hors pair, je sais tout ce que doit savoir un gynécologue chirurgien pour opérer, réparer et reconstruire le corps féminin. Alors, je ne peux pas - et je ne veux pas - perdre mon temps à écouter des bonnes femmes épancher leur coeur et raconter leur vie. Je ne vois vraiment pas ce qu'elles pourraient m'apprendre.

Mon sentiment, au sujet de ce roman :
A la deuxième page, j'ai franchement éclaté de rire en m'exclamant tout haut : "Mais c'est horrible !", et puis, dans la foulée (outrée...) "Ah !!! là, je sens que ça va me plaire...".
Et je dois dire que je n'ai pas été déçue. J'ai même adoré. Peut-être parce que je suis une femme (combien d'hommes auront ouvert ce roman, sinon peut-être quelques médecins particulièrement concernés, et l'auront lu jusqu'au bout ?)
J'ai aimé parce que le mauvais caractère de Jean, parce que le docteur Karma, qui m'a d'emblée fait penser à un autre...
Même si, à mon avis, la vie de Jean (l'avis de Jean ?) change peut-être un peu trop vite et trop radicalement. "Mais", m'a dit Marie : "on est dans du roman !" (donc, et elle a raison, cela devient dès lors concevable...).
Un roman qui donne envie de connaître les autres écrits de Martin Winckler (La maladie de Sachs, paraît-il, est magnifique).
Celui-ci, je vous le conseille vraiment, si un pavé de 700 pages ne vous fait pas peur.

Morceaux choisis :
"Quand on pose des questions, on n'obtient que des réponses."
"Je ne veux pas être là. Je n'ai rien à y faire. Ces histoires de femmes m'agacent"
"Un corps humain n'a pas de boulons".

L'interview de l'auteur est aussi très intéressante !

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 10 avril 2011

de toutes façons, maintenant, c'est cuit !

C'est une drôle d'expression,
qu'aujourd'hui je comprends mieux !

En petits morceaux, ça rendrait plutôt bien,
je vous montre

Le_bruit_des_vagues_DSC070992_1 Le_bruit_des_vagues_DSC070992_2
Le_bruit_des_vagues_DSC070992_3 Le_bruit_des_vagues_DSC070992_4 
Le_bruit_des_vagues_DSC07099_5 Le_bruit_des_vagues_DSC070992_6 Le_bruit_des_vagues_DSC070992_7

Mais le résultat "en entier" me laisse plus que perplexe,
pas vous ?

Le_bruit_des_vagues_DSC07093_8

Mais de toutes façons, maintenant, c'est cuit...

Bon, en même temps, c'est pas bien grave, tout ça
(petit mot qui aura fait sourire Agnès...) :
ça m'a donné un tas d'idées !

Allez, tant pis, j'le colle dans un cadre,
...et je ferai mieux la prochaine fois !

2011_058TableauLeBruitDesVagues

(un clic sur le tableau pour voir en grand)

Posté par anne_p à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,