La recette de l'osso bucco (recette à tomber à la renverse...) est-elle itailienne ou est-elle espagnole ?

Enfin... même dans une cuisine "bien française", les saveurs se subliment parfaitement. Essayez, et racontez-moi...
Pour le plat : 6 carottes – 2 gros oignons – 2 branches de céleri – 1,5 kg environ de jarret de veau (6 rouelles) – 4 c. à soupe d’huile d’olive – 1 boîte de tomates concassées (400 g) – 30 cl de vin blanc – 1 tablette de bouillon de bœuf ou de bouillon de volaille – 2 c. à soupe de concentré de tomates (une petite boîte) – 1 bouquet garni (persil, thym, laurier) – sel et poivre. Pour la crémolata : 2 gousses d’ail – 1 bonne poignée de persil – 2 branches de romarin – 6 feuilles de sauge fraîche – le zeste d’un citron – le zeste d’une ½ orange. peler et émincer les carottes et les oignons – couper le céleri en petits morceaux – dans une grande cocotte, faire revenir 10 mn environ les rouelles de veau dans de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles soient dorées des deux côtés – retirer la viande et mettre les légumes à la place – les faire « fondre » quelques instants à feu vif, en remuant – remettre la viande – ajouter les tomates concassées – laisser cuire une dizaine de minutes à découvert – pendant ce temps, préparer un bouillon avec 30 cl d’eau, le vin blanc, la tablette – porter à ébullition – allumer votre four – mettre ensemble la viande, les légumes, le bouillon, du sel et du poivre dans la cocotte (ou, mieux, un plat en terre cuite type « diable ») – mettre au four pour au moins deux heures (la viande doit être presque confite) – préparer la crémolata en mélangeant ensemble dans un bol 2 gousses d’ail mixées, le persil, la sauge et le romarin également mixés, les zestes d’agrumes – ajouter dans le plat et bien mélanger juste au moment de servir.

Ce plat est délicieux accompagné d’un risotto nature, ou d'un risotto à la courge et au bacon fumé croustillant (encore de saison… la recette là).

Vous me dites ?