Mirage_de_salvador_DaliLettre à celui
qui pourrait m'aimer

Un geste, un mouvement,
de vous,
et c'est fou,
le bonheur est là,
tout autour de nous.
Votre bouche rouge
(à la fraise, sans doute ?)
à vos cheveux, un accroche-coeur...
Le mien ?
Voilà,
le mal est sans espoir.
ouvrez grand vos bras
et e
mmenez-moi,
même si, pour cela,
deux ailes seraient mieux.

Un texte réalisé en atelier d'écriture (maison des écrits, ville d'échirolles),
que j'aurais pu nommer "ébauche d'une vie à deux"

Illustration : "Mirage", de Salvador Dali