klimt_sea_serpentsQuel joli mot "merci".
Quand il est dit avec le coeur.
Car rien ne nous est dû. Il faut tout conquérir.
Et dans toute idée de conquête
il doit être compris
l'idée d'apporter quelque chose.
Semer pour conquérir ET conquérir pour semer.
La conquête doit être mutuelle, réciproque.
Elle n'est jamais définitive.
Elle est comme le feu sur lequel on veille
et que l'on doit nourrir.

Je me nourris de tout.
D'un simple coucou (oui, oui)
amical, bienveillant...
ou de remarques pertinentes,
de pensées exprimées
qui stimulent ma réflexion
et m'aident à aller de l'avant.

Je ne suis pas un intellectuel.
Je suis un instinctif qui a appris à s'exprimer
pour se libérer la cage thoracique.
J'ai beaucoup de respect pour les gens simples
qui ont un coeur
et ne savent pas toujours dire les choses.
Mieux que du respect. De l'amour.
J'aime les gens simples.

J'aime la poésie.
Pas celle qui compte ses pieds.
Celle qui naît dans un feu
et meurt dans un autre feu qui l'accueille.

Juste semer autre chose, regarder autrement,
accrocher son étoile...
Il suffit d'un déclic.


un texte d'Arawak
(son site vous surprendra !)

Illustration :
Sea serpents IV
 
de Gustav Klimt