j'ai eu soudain envie de refaire des makrouts.

Le mot, peut-être, special_makrouts
qui sonne comme une rébellion ?
Comme un souvenir lointain
de voyage en Egypte ?
Ou alors les rêveries de Nina,
qui m'entraînent chaque fois
vers un autre univers ?
Les barklawas de Meriem ? ...
Peut être aussi la nostalgie
du thé à la menthe de Djamilla,

Bref, idée fixe : makrouts !
J'en avais fait voilà pas mal de temps, et j'ai peur d'avoir égaré la recette... Je me souviens que ça n'a rien de compliqué, tout en étant tellement différent de "notre" patisserie. Mmmmhhh, cette odeur inimitable de semoule grillée... Oh tiens ! Et le miel que je viens de réchauffer, pour lui rendre sa fluidité, parvient à l'instant à attirer quelques abeilles dans la cuisine...

Pour environ 6 personnes : 1 kg de semoule fine - 6 oeufs entiers battus - 200 g de sucre - 1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger - 1 pincée de sel - 3 c. à soupe d'huile - 300 g de pâte d'amande - huile pour la friture - 300 g de miel liquide. faire dorer la semoule dans une grande poêle, sans matière grasse - la faire gonfler avec de l'eau bouillante - incorporer les oeufs, le sucre, l'eau de fleur d'oranger et le sel - bien mélanger - laisser reposer 1 heure - former une boule de pâte bien homogène - la travailler et l'humidiefier si nécessaire - terminer en incorporant l'huile - étaler la pâte sur le plan de travail - en faire 2 rubans - garnir la cavité avec un long boudin de pâte d'amandes - recouvrir avec l'autre ruban - bien souder - détailler des losanges en coupant le ruban en biais - frire dans l'huile chaude - égoutter puis plonger 15 minutes dans le miel chaud avant de servir

Alors ??? Hein oui, que vous aussi, cela vous tente ?
heu... pour être honnête, mes makrouts, je les ai à mon avis complètement ratés.
Quand même, la patisserie arabe demande du temps, alors je suis un peu déçue.
Mais le plat est déjà vide !

Une autre recette, peut-être plus simple, ici.