"Imagine" est le mot qui m'est immédiatement venu Brumas_by_Alberto_Perez_Veigaà l'esprit lorsque nous nous sommes mis à table.."Imagine" : ce mot surprenant qui sera à jamais celui de l'enfance de mes filles."Imagine", et tout bascule : nous voilà dans une autre dimension, celle du jeu, de l'imaginaire, du rêve.Et tout ça parce que les oeufs sur le plats que j'avais préparés pour accompagner ce délicieux crumble aux pommes, oignons et curry n'étaient décidément pas à la hauteur, et c'est tant mieux...
Parce qu'alors je me suis torturé les méninges pour trouver ce qui accompagnerait bien mieux ce met surprenant... et j'ai trouvé !!!
Je me suis projetée au coeur de l'hiver, devant une table dressée pour les fêtes. Et, dans les assiettes, un gibier en sauce, mon fameux crumble, et quelques étoiles et petites lunes taillées à l'emporte-pièce dans une polente un peu ferme... J'ai vu les yeux de certains s'émerveiller devant cet arrangement peu ordinaire, puis fondre dès la première bouchée...
2 bottes d'oignons nouveaux, ou 5 oignons "basiques" - 4 pommes un peu acidulées - 1 bonne cuillère à café de curry - 25 cl de lait de coco - une poignée de coriandre fraîche ciselée - 2 c. à soupe d'huile d'olive - pour le crumble : 100 g de flocons d'avoine ou de chataignes - 60 g de beurre - 60 g de parmesan râpé - 30 g de graines de sésame (facultatif). couper les pommes en dés, et les oignons en gros morceaux - faire revenir les oignons dans l'huile jusqu'à ce qu'ils dorent - ajouter les dés de pommes, le curry et le lait de coco - faire revenir le tout pendant 2/3 minutes - parsemer de coriandre ciselée - saler, poivrer - préparer le crumble en mélangeant les flocons d'avoine ou de chataignes avec le beurre, le parmesan, les graines de sésame et le sel - garnir un plat à gratin avec le mélange oignon/pommes - recouvrir avec la pâte du crumble - mettre à four chaud th 6/7 pendant environ 35 minutes.
Pour ma part, je l'ai préféré réchauffé, le lendemain : les flocons étaient moins "croustillants", et s'étaient imprégnés des saveurs du curry. Tout ça pour dire : n'hésitez pas à le préparer la veille, il n'en sera que meilleur, et dites-moi ce que vous en aurez pensé...

(Référence de la photo : Brumas de Alberto Perez Veiga)