lundi 30 avril 2007

Dernière lecture

Les Oubliés
gailly_christian_les_oubli_s

de Christian Gailly


Résumé :

Tôt ou tard. ça nous arrivera. On nous oubliera. En attendant leur tour, les deux journalistes de cette histoire, Schooner et Brighton, se donnent pour tâche de ramener à la lumière certains artistes oubliés. Ils appellent ça des missions. 'On part en mission', disent-ils. La dernière va leur coûter cher. L'un y trouvera la mort. L'autre, ce sera l'amour.

Citations :    
"Etaient présents le rouge pompier, le bleu gendarmerie, le blanc infirmier. Le gris de la fumée, la neige pulvérisée, la voiture brûlait."
" C’est tuant, les souvenirs » (l'auteur cite lui-même Beckett...)

Commentaires
Une histoire triste et belle… mais qui ressemble telllement à la vraie vie. Roman superbement écrit, avec une certaine distance et une grande mélancolie, le tout baignant dans un univers musical si cher à l'auteur...
Très beau.

Posté par anne_p à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 28 avril 2007

Un puits de lumière

au pied duquel se trouve un trésor...

DSCN4771

Petites, mes filles ont vraiment espéré qu'enfin on l'atteindrait, cet arc en ciel, et que l'on pourrait sans doute aussi y glisser les doigts... Nous rentrions de vacances, et un magnifique arc de lumière se dessinait, juste là, au bout de la route. Mais plus nous avancions, plus l'arc en ciel semblait s'éloigner. C'est là, qu'elles ont compris que c'est quelque chose d'absolument magique, et que seuls quelques privilégiés arrivent un jour à le toucher...
Aujourd'hui, elles m'expliquent l'une et l'autre que, vu du ciel, un arc en ciel forme un cercle (ah bon ? Ben ça, vraiment, je l'ignorais !), et que si tu es placé face au soleil, aucune chance que tu le voies...
Et en même temps, pfffffuittt, envolés les jolis rêves !
"Ah... mais, tu sais, maman, on se rappelle aussi très bien du jour où tu nous as sorties de notre lit pour nous faire admirer le plus bel arc en ciel que nous ayions jamais vu : il avait le goût du sommeil envolé et celui de l'émerveillement de se retrouver en pyjama, dans ce qui nous semblait être déjà la nuit, avec le tonnerre grondant au loin, et ce joli cadeau de la nature, là, devant notre porte..."
Hier soir, au coucher du soleil, je n'ai pas pu m'empêcher de prendre celui-ci en photo : il me rappelait de si bons souvenirs...

Posté par anne_p à 14:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 27 avril 2007

Contrairement aux apparences

cette réalisation est très simple :

collier_feuilles_rouges

une plaque de mokumé,
des emporte-pièces ovales,
un léger pincement à l'une des extrémités,
et nous voici avec une perle en forme de feuille,
dans laquelle il ne reste plus qu'à percer un trou
...et voilà le travail !!!

Posté par anne_p à 14:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 25 avril 2007

Le cadeau d'une voisine :

une cagette remplie de bulbes de toutes tailles,
dont des minuscules.
Les voici aujourd'hui...

fleurs_d_ail

J'ignore de quelles fleurs il s'agit,
mais depuis dix ans, elles prolifèrent
et fleurissent gaiement au printemps...
Merci, Marie !

Posté par anne_p à 17:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Tortillons et fleurs :

un collier
en forme de branchage

Collier_turquoise_et_marron_fleuri

Posté par anne_p à 16:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


lundi 23 avril 2007

J'ai la mémoire qui flanche :

et justement, puisque je ne me souviens plus pourquoi le poisson est si bon, je cherche, je cherche, et chemin faisant, je trouve souvent des recettes qui me Saumon_au_four_avec_courgettesdonnent envie de tester l'efficacité de ce précepte... Comme cette recette de pavés de saumon en habit de courgettes, basilic et citron. Pour 4 personnes. 4 pavés de saumon sans la peau - 2 petites courgettes - 2 c. à soupe d'huile d'olive - 1 c. à soupe de basilic ciselé par pavé - 1/2 tranche de citron non traité par personne - sel, poivre, thym. rincer et éponger les pavés de saumon - laver les courgettes, les sécher, et les découper en rondelles bien fines - préchauffer le four th. 7 - sur une plaque antiadhésive, ranger les pavés de saumon - les enduire d'huile d'olive - saler, poivrer, mettre une petite pincée de thym, et 1 c. à soupe de basilic ciselé sur chacun des pavés - disposer ensuite les tranches de courgettes dHaricots_verts_en_fagotse manière à recouvrir entièrement les pavés de saumon - verser un petit filet d'huile d'olive - saler, poivrer - déposer 1/2 tranche de citron sur chacun des pavés - faire cuire au four à peine une dizaine de minutes (sinon, le saumon devient tout sec).
J'avais préparé des petits "fagots" de haricots verts pour accompagner ces pavés, et cela se marie plutôt bien... Et, gourmands que nous sommes, il n'en est pas resté une miette !

Ah ! et puis, samedi dernier, j'ai encore testé une recette au saumon : et, honnêtement, elle vaut son petit détour (mais, soyons honnête, elle est nettement moins "light" et moins rapide à préparer que la précédente). Il s'agit d'un crumble d'épinards au saumon et aux herbes fraîches :
(pour 6 personnes) Pour la garniture : 2 oignons blancs ou 2 échalotes - 1 c. à soupe d'huile d'olive - la valeur d'un bol d'épinards "blanchis" (ou surgelés) - 3 pavés de saumon - 15 cl de crème fraîche épaisse de préférence - 2 c. à soupe de ciboulette ciselée - 2 c. à soupe de fenouil frais ciselé (ou toute autre "herbe" fraîche à votre goût : origan, aneth, persil...) - sel et poivre - Pour la pâte : 75 g de beurre  - 60 g de parmesan - 90 g de farine - 3 c. à soupe de farine. préchauffer le four th. 6 - éplucher et découper finement les oignons - dans une poèle, faire chauffer l'huile d'olive et y faire revenir les oignons quelques minutes - ajouter les épinards égouttés - saler, poivrer - faire cuire une dizaine de minutes, en remuant - ciseler les herbes aromatiques - les mélanger à la crème en salant et poivrant - découper les morceaux de saumon en cube de 2 cm de côté et enlever les arêtes - répartir les épinards au fond d'un plat à gratin - ajouter une couche de saumon - verser la crème aux herbes - préparer la pâte de cumble en faisant ramollir le beurre au micro-ondes, en râpant grossièrement le parmesan (ou utiliser du parmesan râpé tout prêt !) - mélanger la farine, la chapelure, le parmesan puis le beurre ramolli - du bout des doigts, malaxer délicatement cette pâte, de manière à l'émietter (le but étant d'obtenir une consistance sableuse) - répartir cette pâte sur le saumon aux épinards, de façon régulière - faire cuire au four une vingtaine de minutes - servir chaud.


Posté par anne_p à 17:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 22 avril 2007

Pour que l'inspiration demeure

voici quelques chaleureuses petites choses qui nous entourent
et nous disent "rêve, imagine, et lance-toi"

Bienvenue dans notre petit monde
vide_poche_oiseau guirlande_lumineuse_2 elmer
Imaginez Portrait_peu_flatteur Invitation_au_voyage La_cl__du_paradis
d_coupages_bureau outils_bricolage monsieur_le_chat
Origami guirlande_lumineuse batons_de_pluie inivtation_au_voyage_2
rangement_organis_ boite___perles  vide_poche_oiseau_2

Photo 1 : vide-poche en terre cuite (un oiseau) réalisé par Mathilde quand elle avait 10 ans - Photo 2 : cadeau d'anniversaire de ma copine Emma : une guirlande lumineuse avec des libellules - Photo 3 : peinture réalisée par morgane en maternelle et représentant le très célèbre Elmer, cadre agrémenté de motifs en perles - Photo 4 : celui-ci change tout le temps d'allure ! Tiens, on dirait qu'il danse, aujourd'hui... Mathilde serait-elle passée par là ? - Photo 5 : Ben... vous ne me reconnaissez pas ? C'est morgane qui m'a dessinée aux pastels, à 5 ans - Photo 6 : un tangram magnétique. Aujourd'hui, voilà un bateau, mais vous pouvez dessiner un tas de choses. (C'est incroyable, d'ailleurs : avec 8 formes simples, voilà des chats, des maisons, des oiseaux, bref, tout ce que vous désirez...) - Photo 7 : la clé du paradis ? - Photo 8 : j'vous dis, je le vois partout, celui-là !!! - Photo 9 : l'outillage classique de la bricoleuse de base. - Photo 10 : un dessin réalisé au brou de noix par Morgane, à l'école, l'année dernière (9 ans) (un prof de dessin vient tous les ans les faire travailler sur un thème, en vue d'une expo, et, ma foi, il y a souvent des choses absolument fabuleuses...) - Photo 11 : origami en forme d'oiseau (un jour de crise, mes filles en ont fabriqué une quarantaine, avec des feuilles de post-its. Nous en avons fait une guirlande bien flashy) - Photo 12: bon, elle, on l'a déjà vue, non ? - Photo 13 : bâtons de pluie, fabriqués dans l'atelier d'art plastique de notre amie Cathy (un par Mathilde, et l'autre par Morgane) - Photo 14 : mallettes en bambou où je range encore des "trucs" pour bricoler - Photo 15 : ben, j'avais pas assez de place dans ces fameuses mallettes, alors... - Photo 16 : mes perles en fimo sont là, prêtes à s'aligner autour d'un fil pour ressembler à un collier... - Photo 17 : Encore ce vide poche en terre (je l'ai juste remis là pour "retomber sur mes pattes" au niveau de ma mosaïque de photos...).

Posté par anne_p à 08:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

samedi 21 avril 2007

J'en rêve la nuit

de tous ces "couper / coller"

motif_bureaumotif_bureaumotif_bureaumotif_bureau
motif_bureaumotif_bureaumotif_bureau
motif_bureaumotif_bureau
motif_bureau


Ahhh !

Mais cette fois, j'en vois la fin !!!
Dernières finitions, couche de vernis,
et ce bureau centenaire (re)prendra enfin sa place dans la maison...
DSCN4719

Posté par anne_p à 14:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

vendredi 20 avril 2007

Dernières "lectures"

Je ne devrais pas vous montrer ça... j'ai peur qu'il y en ait qui m'en veuille...
ou que je baisse dans l'estime de certain(e)s...
Mais tout de même, c'est un humour qui me fait me tordre de rire...
Désolée.
Blondes_tome_3 Blondes_tome_4
PS : je crois que je vais juste m'abstenir de les mettre dans mon index de lectures... Quoi que ?

Extrait :
blonde004
(un clic sur l'image pour voir en grand)

Posté par anne_p à 22:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 19 avril 2007

Dernière lecture

Franz et Clara
Labro_Philippe
de Philippe Labro

Résumé :
Cette histoire commence sur un banc public, en face du lac de Lucerne, où a lieu la plus imprévisible des rencontres. Le coeur brisé par une déception amoureuse, Clara, 20 ans, concertiste dans l'opéra local, y vient s'isoler entre deux répétitions. Franz, un collégien en uniforme, âgé d'a peine douze ans, s'assoit un jour à son côté. Tout l'étonne chez ce garçon mi-homme mi-enfant, intelligent et spontané, qui semble surdoué de prescience et de sagesse. Intriguée, la jeune femme s'attache très vite à ces rendez-vous quotidiens qui l'apaisent. Jusqu'au jour où Franz, avec autant de flamme que d'autorité, lui déclare qu'il l'aime et qu'elle doit l'aimer. Elle lui fait comprendre que c'est impossible. Elle quitte Lucerne peu de temps après. Dix ans plus tard, Franz retrouve Clara à l'issue d'un concert à Boston. Tout commence peut-être ce soir-là.

Citations
« Nous sommes ce dont nous nous souvenons »
« Ma pensée même est un mouvement et si ce mouvement est quelquefois inexplicable, incompréhensible, il est ce qui nous sauve, il est la vie, puisque l’inertie, c’est la mort »
« J’ai vu passer des mouettes, tout à l’heure (…). Blanches dans le bleu, là haut, c’était beau et reposant. C’est la meilleure manière de se reposer, tu ne crois pas, la beauté d’un instant… Il faudrait être tout le temps capable d’attraper la beauté de l’instant ».
« Je suis heureux pour toi, véritablement heureux. Je suis très malheureux pour moi, mais il paraît que le bonheur, c’est le malheur accepté ».

Mon sentiment :
Très belle plume pour une magnifique histoire d’amour. On croirait véritablement découvrir ici un conte moderne… Très beau.

Posté par anne_p à 08:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]