C'est la recette de papa. Donc celle de grand-mère. Heu... donc de sa mère, aussi, certainement... Vous êtes, dans ces conditions, absolument certains d'avoir ici l'authentique recette du far breton, puisque dans notre famille, ils étaient boulangers/patissiers de père en fils... et étaient bretons de pure souche.
...Quoiqu'avec le nom de famille de grand-mère (Pétillon), on peut se demander _paves'il n'y aurait pas, par là, quelques origines italiennes. Bon, de toutes façons, on le sait, dans les racines des bretons coule une multitude de sangs, car on connaît leur histoire : dans le passé, ils ont traversé mers et océans, et échoué multitudes de bateaux sur leurs rivages...    
Hey !!! je vous vois sourire, d'ici... : en attendant, "spagnol" est un nom très répandu en bretagne, et l'on sait qu'il signifie "l'espagnol"... Certainement un de ceux dont le galion est là, quelque part, reposant dans les fonds marins.... Et si vous voyez, un jour, la carte des navires échoués sur les côtes bretonnes, vous serez surpris par la quantité d'épaves qui gisent par le fond, et font, par la même occasion, le bonheur des plongeurs...
Mais je crois que l'on s'éloigne un peu du sujet...
far_bretonDonc, dans l'ordre : 1 oeuf et 50 g. de sucre - 1 pincée de sel et 100 g de farine - 1/2 litre de lait - Préchauffage du four - Faire fondre du beurre sur la gazinière dans un plat allant au four (plat à tarte téfal : idéal) - dès que le beurre est fondu, y verser la pâte - mettre au four thermostat 6 pendant 1/2 heure puis 5 pendant encore 1/2 heure.
Voilà, c'est tout : je vous ai donné cette recette telle qu'elle m'a été transmise (bien que, pour moi, les explications se limitaient à la première ligne de la recette... c'est à dire aux proportions des ingrédients, car, pour le tour de main, je l'ai tellement vu faire que je n'avais pas besoin d'en savoir davantage...). Ah... vous pouvez aussi y glisser quelques morceaux de pommes ou de pruneaux, mais moi, je le préfère "nature"...