samedi 29 juillet 2006

dernière lecture : Cafés crème

de Charles Lancar

caf_s_cr_me

RÉSUMÉ DU LIVRE
Devenu sur le tard patron d’un bistrot de Sèvres, Jean-Louis ne vit que pour et par son café. Derrière son comptoir, il se plaît à observer les couples d’étudiants amoureux, les hommes solitaires, les femmes blessées. Il sait bien qu’il est presque invisible aux yeux de ces inconnus, pourtant ils font tous un peu partie de sa vie.
Inévitablement, Jean-Louis a parfois quelques coups de cœur pour ses fidèles clients et, parfois, éprouve quelques désillusions. Ainsi assiste-t-il à l’idylle naissante entre Florence Galtier, charmante avocate écorchée par sa récente rupture, et le Trappeur, un énigmatique quinquagénaire qui noircit avec frénésie son bloc de papier. Il y a aussi Francesco, macho d’un naturel violent, pour qui il s’est pourtant pris d’amitié. Sans oublier ce nouvel habitué, un aveugle, qui chaque matin vient déguster son petit crème.

 

Extraits du livre :
" Dans le temps, on disait : " je vais à l’église " ou " je vais à confesse. " C’est ici, à La Chaumette, que je me suis rendu compte combien les gens ont besoin de sortir ce qui est en eux. (...) " l " Personne ne se rend compte que les autres, les gens, c’est nous, c’est mon voisin, c’est moi. On n’a pas été éduqués pour comprendre ça " l " Le café, c’est l’espace de rassemblement des solitudes, pas nécessairement de leur fusion " l " ...les prémices de la vieillesse. Sinon, comment expliquer ce détachement croissant envers ce qui me paraissait autrefois essentiel ? Oui, c'est cela au fond, la vieillesse, le sentiment de ne plus être indispensable à la machine universelle " l " J'ai moins peur de la mort que de la décrépitude. Je crains moins le néant que le chagrin de ceux que j'aime  " l " Au fond (...) les hommes s'évertuent bien souvent à lisser les rugosités de l'existence, sans se douter que ces aspérités leur permettent de s'accrocher à la vie  " l"Je t'aime" un homme qui prononce ces mots n'est ni faible ni vulnérable, il est fort, il est un dieu"

Mes réflexions, autour de ce roman :
Une analyse sensible des comportements humains, la saveur tendre d’une atmosphère de bistrot : voilà un roman pour l’été. On ne se torture pas l’esprit, l’histoire coule, et chaque personnage exprime son ressenti. Sympa.


 

table_d_un_caf_

Posté par anne_p à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 28 juillet 2006

encore un collier

par des doigts d'enfants

collier_fimo_mathilde_fond_blancpar Mathilde

(je l'ai un peu aidée, mais seulement sur le montage)
Me voilà maintenant face à un dilemme : c'est si joli que je ne sais plus si je dois placer les photos de ses créas dans l'album des enfants, ou celui des créations en pâte polymère...
Allez, chez les enfants encore quelques temps... mais plus pour longtemps...

Posté par anne_p à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

pas besoin d'aller bien loin

pour voir de très beaux paysages !

sortie_au_lac
(petite sortie au lac avec les enfants...
à seulement 20 minutes de la maison)

On se croirait...
mmhhh...
au lac de Paladru !!!


"  L'homme est un fleuve,
la femme est un lac. "
[Proverbe kurde]

Posté par anne_p à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 27 juillet 2006

Je ne sais pas si je vais oser...

...tenter de relever le défi que Cali Rezo nous propose
(cliquez ici pour voir de quoi il en retourne...)

allez, je me lance
(après tout, qu'est-ce que je risque)

dessin_cali___coloriser dessin_cali_version_anne3 dessin_cali_version_anne3 dessin_cali_version_anne4

(les zones de "couleurs"
sont des photos des fleurs du jardin...)

Posté par anne_p à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 26 juillet 2006

un cadeau

pour moi

dessin_de_morgane
dessin de ma petite morganette

et oui, je vous signale que c'est la Saint Anne, aujourd'hui !!!

Posté par anne_p à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 25 juillet 2006

Je n'en reviens pas !!!

Géographie


De quels pays se connectent vos visiteurs pour accéder à ce blog ?
Note : Ces données sont limitées aux 100 derniers accès de ce blog.

PaysVisiteurs%
Pays-bas Pays-bas 57 57 57%
France France 38 38 38%
2 2 2%
États-unis États-unis 1 1 1%
Royaume-uni Royaume-uni 1 1 1%
Belgique Belgique 1 1 1%

Ben voilà... la France affiche un petit 38 %...
Merci, les Pays-bas, pour vos visites !!! (Vous pouvez même me laisser un petit commentaire... Enfin, pas que les Pays-bas : tous les commentaires sont les bienvenus !)

Posté par anne_p à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dernière lecture : Comme un roman

de Daniel Pennac

comme_un_roman

RÉSUMÉ DU LIVRE
Daniel Pennac raconte comment il a réussi à faire aimer les livres à sa classe en lisant à ses élèves le début des romans sans rien demander en échange, juste pour le plaisir...
Avec un style tout à fait pertinent, l'auteur a le don de nous interpeller.
Par exemple, voici, selon lui, les droits imprescriptibles du lecteur :
1. Le droit de ne pas lire.
2. Le droit de sauter des pages.
3. Le droit de ne pas finir un livre.
4. Le droit de relire.
5. Le droit de lire n'importe quoi.
6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible).
7. Le droit de lire n'importe où.
8. Le droit de grappiller.
9. Le droit de lire à haute voix.
10. Le droit de nous taire.

 

 

Extraits du livre :
Je n’ai jamais eu le temps de lire, mais rien, jamais, n’a pu m’empêcher de finir un roman que j’aimais.

Si le livre nous tombe des mains, eh bien, laissons le tomber tout simplement !!!

Lire est un plaisir, et dès qu'on le découvre, on aime lire.

"Le verbe lire ne supporte pas l'impératif. Aversion qu'il partage avec quelques autres : le verbe " aimer "… le verbe " rêver "… On peut toujours essayer, bien sûr. Allez-y : " Aime-moi ! " " Rêve ! " " Lis ! " " Lis ! Mais lis donc, bon sang, je t'ordonne de lire ! " -Monte dans ta chambre et lis ! Résultat? Néant.

D'autant plus inconcevable, cette aversion pour la lecture, si nous sommes d'une génération, d'un temps d'un milieu, d'une famille où la tendance était plutôt à nous empêcher de lire :
- Mais arrête de lire, voyons, tu vas te crever les yeux !
- Sors plutôt jouer, il fait un temps superbe.
- Éteins ! Il est tard !
Oui, il faisait toujours beau pour lire, alors, et trop sombre la nuit.

Mes réflexions, autour de cet essai :
J'ai aimé, et j'imagine qu'ici, chacun retrouve sa vision du livre... A la façon dont cet essai (mais ne pourrait-on pas dire "roman") est écrit, on n'en aime que davantage l'action de lire.

 


 

Il y a donc 1000 et 1 façons d'aborder la lecture...
...enfin, en voilà déjà 4
lectrice_1  lectrice2  lectrice_3  lectrice_4
( visions de peintres... pour en savoir plus, cliquez sur la photo !)

Posté par anne_p à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 24 juillet 2006

à propos de recettes à base de courges...

le collier au patisson et melon
n'est pas mal non plus...
(recette personnelle)

En ingrédients, vous prenez :

- des graines de patisson et des graines de melon, (que vous faites sécher)
- un mouchoir en papier de couleur vive
- un tour de cou rigide tout prêt (ou tout autre créa perso, bien sûr !)
- quelques brins de rafia
- une bonne cuillerée de vernis-colle
- une pincée de perles de rocaille
- une pincée de perles en bois

collier_graines_de_melon  Collier_graines_de_melon2

Collier_graines_de_melon3  Collier_graines_de_melon4

Et pour la réalisation de la recette,
et bien, libre cours à votre imagination...

Posté par anne_p à 22:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

il y a des jours...

où je ne suis plus tellement certaine
que les joies du jardinage m'amusent...

joies_du_jardinage

Quand je vois l'énorme tas de branches cassées par l'orage,
et qu'il faudra bien ramasser avant de tondre,
le poids de la tondeuse,
qui va très bientôt rendre l'âme,
l'état de mes chaussures
et de mes ongles...
je me demande souvent pourquoi
j'aime tellement ça, jardiner...

Math_dans_l_herbe

Mais quand tout est fini,
qu'est-ce que c'est beau !
on se roulerait presque dedans...


"  Dieu Tout-Puissant planta tout d'abord un jardin.
Et, vraiment, c'est le plus pur des plaisirs humains. "
une citation de Francis Bacon

Posté par anne_p à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 23 juillet 2006

Si je viens de comprendre

comment fonctionnent les gros plans
sur cet appareil photo...

sauterelle_matinale
...c'est que je voulais absolument prendre notre visiteuse matinale, qui nous a tenu compagnie pendant notre petit déjeuner dans le jardin !

Quelques nouveautés en polymère
(toutes à partir de la même "cane") :

collier_incrust__verre_1 collier_incrust__verre_2
Pour la petite histoire, les morceaux de bois (pics de brochettes) se sont "collés" lors de la cuisson (alors que mon idée était de laisser un passage pour un lacet en cuir...). Bon bon... j'ai contourné le problème en les laissant là, puisqu'ils s'obstinaient à ne pas ressortir, et ai finalement opté pour un collier bois, polymère, et ...verreries pour mosaïque.

collier_incrust__verre_d_tail_1 collier_incrust__verre_d_tail_2
ça, c'est un gros plan sur les perles centrales,
au recto... et au verso !

Puis je me suis essayée au "tourbillon concentrique" (ça a peut-être un nom technique, ce machin ?). Ben c'est pas si évident, et je me demande comment on peut arriver en en faire 2 identiques...
collier_tourbillon_concentrique__d_tail_1  collier_tourbillon_concentrique__d_tail_2

Enfin, pour le dernier collier, je voulais faire quelque chose de différent, de plus contrasté. Toujours dans mes perles de bois, j'ai farfouillé, pour enfin tomber sur quelque chose qui me plaise...
perles_turquoise s_chage_perles perles_trouv_es

collier_bois_rouge_mosaique_turquoise_2  collier_bois_rouge_mosaique_turquoise_1

Moi qui aime les bijoux composés de différentes matières,
je crois avoir trouvé dans la polymère un nouveau matériau exceptionnel...
Mais j'ai encore beaucoup à apprendre !

Posté par anne_p à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]